A A A
Argent

Insolite : des milliers d’employés de l’IRS évitent l’impôt!

11 mai 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

« Faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Voilà une phrase qui pourrait résumer la tourmente dans laquelle se retrouve aujourd’hui l’Internal Revenue Service (IRS) à la suite du dévoilement du fait que près de 1600 de ses employés ont volontairement évité l’impôt pendant dix ans. Ces accusations visent également certains cadres responsables de l’application des lois fiscales américaines. De quoi soulever la grogne d’une nation.

Bien que l’article d’Associated Press souligne que le scandale ne porte que sur un faible pourcentage du personnel, soit environ 1600 employés sur les 85 000 recensés, les charges ont de quoi rebuter les contribuables américains.

Parmi celles-ci : défaut de production de déclaration selon les délais prescrits, fausses déclarations de personnes dépendantes, et obtention injustifiée de crédits pour l’achat d’une première maison.

Même si un article de la loi de 1998 spécifie clairement qu’un employé trouvé coupable d’évitement fiscal doit être immédiatement congédié, la plupart d’entre eux ont conservé leur emploi après avoir été appréhendés. Certains ont même reçu des promotions, des hausses salariales et des bonus…

Pour sa défense, l’IRS a déclaré que 25 % des coupables ont été congédiés et que 14 % auraient démissionné ou seraient partis à la retraite. Ceux ayant conservé leur poste (61 %) auraient écopé de sanctions disciplinaires, incluant la suspension et la réprimande officielle.

L’agence a aussi mentionné que plus de 99 % des employés paient leur impôt à temps, soit le plus haut taux enregistré pour les agences fédérales majeures. Selon l’organisation, 8 % de la population générale doit des sommes à l’agence.

L’enquête du commissaire officiel de l’IRS, John Koskinen, portait sur les faits relevés pour la période entre 2004 et 2013, soit avant son entrée en fonction.

Sur cette période de dix ans, 1 580 employés de l’agence ont sciemment négligé de payer leur impôt.

Depuis 2014, l’agence refuse tout bonus de performance aux employés n’ayant pas produit leur déclaration à temps.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.