A A A
Cliquer

Insolite : licenciés pour avoir simulé… une exécution djihadiste

9 juillet 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La banque britannique HSBC a licencié lundi six de ses employés qui avaient mimé une scène de décapitation durant un « séminaire de motivation », rapporte Le Figaro.

Profitant d’une « journée de motivation des équipes » qui se tenait dans un centre de karting à Birmingham, ceux-ci avaient simulé et filmé une fausse exécution djihadiste, comme celles effectuées par le groupe terroriste État islamique.

MACABRE MISE EN SCÈNE

Mis en ligne sur les réseaux sociaux par ses auteurs, le film montrait des employés de l’institution financière le visage masqué par une cagoule et brandissant un faux couteau au-dessus d’un homme en combinaison orange agenouillé.

On pouvait également y entendre l’un d’entre eux hurler « Allahou Akbar » (« Dieu est le plus grand », en arabe) avec des rires en fond sonore.

« UN FILM ABJECT »

Le quotidien britannique The Sun a publié la vidéo sur son site web, ce qui a immédiatement alerté la direction de la banque.

« Dès que nous avons été au courant, nous avons décidé de licencier les personnes impliquées. C’est un film abject, et HSBC présente ses excuses à tous ceux qu’il pourrait avoir offensés », a déclaré un porte-parole de l’établissement.

SOUVENIR DOULOUREUX

Si l’on en croit The Sun, les employés en cause feraient partie d’une équipe juridique basée à Birmingham. Et le tabloïd rappelle qu’Alan Henning et David Haines, des travailleurs humanitaires britanniques, avaient été exécutés dans des conditions similaires.

Le groupe État islamique, qui contrôle de vastes territoires en Irak et en Syrie, a déjà assassiné plusieurs milliers de personnes de la sorte depuis qu’il a proclamé, il y a un an, un califat islamique.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques