A A A
Techno

Insolite : traqués par un robot-contrôleur fiscal

9 septembre 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les contribuables italiens sont sur les dents. En effet, ils doivent composer avec Redditometro, un robot-contrôleur fiscal qui suscite beaucoup de critiques et de crispations, signale le site Daily Geek Show.

Introduit en 2010, le robot Redditometro est un ordinateur qui contrôle les revenus et les dépenses des foyers italiens. Plus de 35 000 d’entre eux sont traqués par cette machine depuis quatre ans.

Dès qu’un ménage affiche un écart de plus de 20 % entre les sommes déclarées et celles qui ont été dépensées, Redditometro est immédiatement enclenché. Rien ne lui échappe! Un achat de voiture, un prêt immobilier, des investissements financiers et même de petites dépenses alimentaires, tout y passe.

Selon le directeur adjoint du fisc italien Marco di Capua, Redditometro est fait pour «débusquer les gros fraudeurs et les faux pauvres».

À lire : Insolite : 22 fois marié, il dissimulait ses revenus

Lancé par le gouvernement de Silvio Berlusconi, cet engin informatique aura permis à l’État italien de récupérer 116 millions d’euros en 2011 (163 millions de dollars), mais seulement 30 millions sur les 708 millions d’euros prévus en 2012.

Ces sommes sont jugées trop insuffisantes par rapport au montant de la fraude fiscale qui s’élèverait à 130 milliards d’euros par an.

Selon le Centre d’études de l’Organisation professionnelle, les améliorations de Redditometro ne permettraient de récupérer pas plus de 0,7 % du montant annuel de la fraude fiscale en Italie. Toutefois, ce même syndicat déclare qu’il s’agit d’un outil supplémentaire contre les fraudeurs fiscaux.

À lire : Insolite : rembourser une dette pendant 22 000 ans

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000