A A A
Techno

Interdit de « chatter »

12 novembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Plusieurs grandes banques mondiales envisagent d’interdire à leurs négociateurs de participer à des forums de discussion afin de les dissuader de la tentation de manipuler les taux de change, rapporte l’agence de presse Reuters.

JPMorgan Chase, Credit Suisse et Citigroup, entre autres, seraient en train de resserrer leurs règles de conduite, de crainte que certains de ces forums soient considérés par les autorités comme propices à la collusion.

Les banques visent en particulier les forums « multilatéraux », où discutent simultanément de nombreux négociateurs. « Les communications bilatérales entre des traders et leurs contreparties dans d’autres banques, ou entre traders et clients, ne sont pas concernées », a indiqué Reuters.

Pourquoi ce genre d’intervention? Parce que les régulateurs et nombre d’investisseurs mettent en doute l’intégrité et la fiabilité de certains des principaux instruments de référence des marchés après l’ouverture de multiples enquêtes sur la manipulation des taux interbancaires Libor, qui a déjà coûté plusieurs milliards de dollars de pénalités au secteur.

Une autre série d’investigations se concentre actuellement sur des forums de discussion portant des noms tels que The Cartel, dans lesquels des négociateurs de plusieurs grandes institutions financières sont soupçonnés d’avoir organisé la manipulation des taux de change, dit Reuters, citant le Wall Street Journal.

Certains de ces forums sont créés et animés par des fournisseurs tiers de services d’information financière, comme Bloomberg ou Thomson Reuters.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000