A A A
Hausse économique

Investir à la « Gangnam Style »

1er août 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’exubérance irrationnelle des investisseurs semble sans limites.

En Corée du Sud, le cours de l’action de la société électronique DI Corp. a bondi de 800 % depuis un an. L’entreprise a-t-elle lancé un produit révolutionnaire? Affiché des profits mirobolants? Conclu des acquisitions ultra-rentables?

Pas du tout. Selon les analystes Andy Kim et Ho Sung Jung, les actions de DI Corp. se seraient envolées lorsque les investisseurs ont appris que le fondateur de la firme (Park Won-ho) était le père du rappeur Psy, connu pour son tube planétaire Gangnam Style.

Les deux experts expliquent la ruée sur le titre de DI Corp. par un phénomène psychologique appelé « hypothèse de reconnaissance des investisseurs ». Élaborée par le sociologue américain (et prix Nobel) Robert Merton, cette théorie suppose que les investisseurs ont tendance à négocier en bloc les actions de sociétés dont ils entendent parler. Le comportement moutonnier des gens a enfin des assises scientifiques…

De fait, la poussée du titre s’est effectuée en deux temps. D’abord, lorsqu’on a découvert que le fondateur de DI Corp. était le paternel du créateur de Gangnam Style, et quand Psy a lancé son deuxième vidéo, Gentleman, en avril dernier.

À ce moment, on voyait Psy partout et son nom était sur toutes les lèvres. Les investisseurs, qui ont rapidement fait l’équation succès musical = succès boursier, ont propulsé le prix de l’action de DI Corp. à des sommets.

Andy Kim et Ho Sung Jung se perdent en conjecture à savoir si la courbe de DI Corp. suivra celle de la célébrité de Psy.

Loading comments, please wait.