A A A
Argent

Investissement : huit conseils pour vos clients

20 avril 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Globe with financial papers
Diversifiez, mais pas trop, ayez le courage d’être un contrarian, soyez audacieux avec votre REER, mais prudent dans votre CELI. Voilà comment se résume la stratégie de placements d’Eric Tyson et de Tony Martin, auteurs du livre Investing for Canadians for Dummies (littéralement: Investissement au Canada pour les nuls), dont certains extraits sont reproduits dans le quotidien The Globe and Mail. En voici quelques-uns :

Maximisez vos cotisations à un régime de retraite
À moins d’avoir besoin d’argent pour répondre à des besoins à court terme, les investisseurs devraient contribuer le maximum possible à leur régime de retraite afin de profiter de tous les avantages fiscaux qu’ils procurent.

Favorisez les CELI
Les revenus que génèrent les placements faits dans un CELI s’accumulent à l’abri de l’impôt, qu’il s’agisse de gains en capital, de dividendes ou d’intérêts. Une fois que leur cotisation maximale admissible au titre des REER est atteinte, les investisseurs devraient participer à un CELI.

Faites attention aux placements à la mode
Beaucoup d’investisseurs, surtout ceux qui n’ont pas de plan financier, commettent l’erreur de faire le plein des actions à la mode. « Nombreux sont les exemples qui illustrent les dangers d’acheter les actions dont tout le monde parle », disent Eric Tyson et Tony Martin.

Ayez le courage d’être un contrarian
Certes, personne ne veut embarquer dans un navire en perdition, mais, en matière de placement, les meilleures occasions se présentent quand le marché se débarrasse de titres à vil prix.

Diversifiez
Les différentes catégories d’actifs n’évoluent pas toutes ensemble pas à l’unisson. Lorsqu’un investisseur  place son argent dans des produits de croissance, il devrait s’assurer de diversifier adéquatement son portefeuille afin d’en limiter la volatilité.

Investissez dans ce que vous connaissez
Eric Tyson et Tony Martin soulignent que les investisseurs qui ont du succès ne passent pas nécessairement des heures interminables à faire de la recherche. Ils concentrent leur attention sur des secteurs qu’ils maîtrisent, que ce soit les actions ou l’immobilier. « Il n’existe pas de recette magique en investissement. Cependant, il importe de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, même si on le connaît bien », recommandent-ils.

Ne vous éparpillez pas
La diversification est une bonne chose, à condition de ne pas dépasser la mesure. Si un portefeuille compte tant de titres différents qu’il est impossible d’en faire une révision annuelle sommaire, c’est qu’il en contient trop.

Montrez de l’audace avec votre épargne-retraite
Les retraités commencent par décaisser leurs placements non enregistrés. Comme cet argent est utilisé à plus ou moins court terme, il est souhaitable qu’il soit investi dans des produits relativement sûrs. À l’inverse, leurs portefeuilles enregistrés, eux, entreront en scène plus tard. C’est pourquoi ils devraient, idéalement, contenir une bonne part de titres de croissance qui pourront s’apprécier plus longtemps en franchise d’impôt.

« Il n’y a pas de règle d’or qui dicte comment les investisseurs devraient répartir leurs actifs. Cependant, on sait que la diversification des actions à l’échelle mondiale peut être une solution prudente et rentable », écrivent Eric Tyson et Tony Martin.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000