A A A

Investissements : les Canadiens divisés

23 février 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les réactions des Canadiens face à la crise économique sont partagées, indique un sondage Angus Reid, réalisé pour le compte de Franklin Templeton Investments.« Alors que les Canadiens sont divisés sur cette question, l’expérience démontre que dans un horizon à long terme, les gains les plus importants ont été réalisés par des investisseurs qui ont considéré les fluctuations des marchés comme des occasions, soutient Don Reed, président de Franklin Templeton Investments. L’histoire a démontré qu’il y a un retour du balancier et que les investisseurs doivent être certains de ne pas perdre deux fois plutôt qu’une. »

L’Ouest plus optimiste
Le sondage, mené auprès de 1 001 Canadiens, révèle également que les investisseurs de l’Ouest du pays (Alberta, Saskatchewan et Manitoba) obtiennent le plus fort taux d’optimisme avec 39 %. De manière générale, les hommes semblent plus disposés à prendre des risques, 40 % contre 25 % des femmes, et, sans surprise, à peine 4 % des investisseurs de plus de 55 ans se déclarent tentés par le risque.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000