A A A
Justice

Investisseurs, méfiez-vous des applications de messagerie

21 octobre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les investisseurs ne doivent pas se laisser abuser par certaines promotions frauduleuses d’actions réalisées au moyen d’applications de messagerie pour téléphones intelligents, comme WhatsApp, ont averti hier les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).

« À l’instar des stratégies visant à gonfler artificiellement le cours d’actions pour les vendre à profit, ces promotions effectuées au moyen de pourriels vantent les mérites d’une société pour convaincre les destinataires d’y investir », mettent en garde les Autorités.

Le principe de cette arnaque est le suivant : à l’insu des investisseurs, l’expéditeur possède un important bloc d’actions et, au fur et à mesure que ceux-ci lui en achètent, leur cours grimpe. Puis, une fois le sommet atteint, le fraudeur s’en débarrasse… et le cours s’effondre.

Résultat, les consommateurs se retrouvent avec des actions qui ne valent plus rien.

COMMENT DÉJOUER LA FRAUDE?

Pour éviter d’être victimes d’un tel stratagème, les particuliers, spécialement les utilisateurs d’applications de messagerie, « devraient ignorer les pourriels promotionnels qu’ils reçoivent et en informer l’autorité en valeurs mobilières de leur province ou territoire », recommandent les ACVM.

Les consommateurs qui souhaitent obtenir des renseignements sur la façon de repérer les investissements frauduleux sur Internet peuvent consulter le site web des ACVM.

Ils peuvent également se reporter à la section Prévenir la fraude de ce site pour en savoir plus sur les signaux d’alarme et les escroqueries les plus courantes.

MISE EN GARDE À L’ÉCHELLE NATIONALE

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux au pays.

Cette mise en garde a été lancée par les autorités de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, du Québec, de la Saskatchewan et de Terre-Neuve-et-Labrador.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.