A A A
Argent

Irène Hornez et Luc Chartrand écopent de 24 000 $ d’amendes

7 août 2013 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Une histoire vieille d’une dizaine d’années vient sans doute de trouver son dénouement à la Cour du Québec.

En effet, le tribunal a déclaré coupables Irène Hornez et Luc Chartrand d’avoir exercé illégalement l’activité de courtier en valeurs (1 chef chacun) et effectué un placement sans prospectus (1 chef chacun). Ils ont écopé chacun d’une amende de 12 000 $.

Les faits reprochés remontent au début des années 2000. Luc Chartrand et Irène Hornez exploitaient un club de placements du nom de CHIL. Ils auraient incité 23 investisseurs à acheter des options. La plupart ont perdu leur mise dans cette affaire.

Titulaire d’un permis en assurance de personnes, Luc Chartrand sollicitait les consommateurs en leur affirmant qu’il pourrait faire fructifier leur argent par le truchement de placements en valeurs mobilières.

Quant à Irène Hornez, elle n’est inscrite sous quelque titre que ce soit.

À lire : Accusés d’exercice illégal

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques