A A A
Justice

Jean-Marc Denoncourt écope de 18 000 $ d’amendes

27 septembre 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Pour avoir agi à titre de courtier en valeurs sans être inscrit à ce titre et avoir aidé une entreprise à placer des actions sans prospectus visé, Jean-Marc Denoncourt a écopé d’amendes de 18 000 $.

Il peut s’estimer chanceux de s’en tirer à si bon compte. En effet, lorsque l’Autorité des marchés financiers (AMF) a déposé les chefs d’accusation en 2008, elle exigeait des amendes trois fois plus élevées afin de refléter « la perte des investisseurs ».

Jean-Marc Denoncourt recrutait des épargnants et réussissait à leur vendre des actions de la firme Technologies et Solutions du Futur. Les promesses de rendement ne se sont jamais concrétisées, et les consommateurs se sont retrouvés le bec à l’eau.

Jean-Marc Denoncourt travaillait de concert avec Charles D’Entremont et Serge Michaud. Ces deux individus font face à trois chefs d’accusation chacun. Dans leur cas, l’AMF réclame des amendes de 45 000 $.

Le procès de Charles D’Entremont aura lieu en octobre et celui de Serge Michaud, en novembre.

Loading comments, please wait.