A A A

Jean-Pierre Giroux radié pour trois ans

21 février 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(21-02-2007)Le conseiller en sécurité financière et conseiller en assurance et rentes collectives Jean-Pierre Giroux vient d’être radié pour trois ans par le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière(CSF).

Cette radiation, dont la durée est qualifiée « d’importante » par la CSF, fait suite à la culpabilité de Jean-Pierre Giroux face à six chefs d’accusation.

En 2002 et en 2003 à Longueuil, Jean-Pierre Giroux a offert des placements prétendument garantis dans une compagnie de charbon et que ce type d’investissement devait « rapporter gros ». Il a aussi incité des consommateurs à faire des placements dans des contrats à terme sur devises qui étaient censés générer des intérêts garantis de 3 % par mois. C’était de la frime : en réalité, Jean-Pierre Giroux utilisait l’argent des consommateurs(38 000 $ au total)à des fins personnelles.

Les clients lésés ont porté plainte. Le 7 juin 2006, Jean-Pierre Giroux a été reconnu coupable d’avoir contrevenu à plusieurs articles du Code de déontologie de la CSF.

L’audition sur sanctions a eu lieu le 11 septembre 2006 et le 29 janvier 2007. Le comité de discipline de la CSF a prononcé les sanctions suivantes.

* Pour deux chefs portant sur le défaut de respecter le mandat de ses clients, qui désiraient un placement à terme, une sanction de radiation pour une période de un an a été prononcée.

* Pour trois chefs de mauvais conseils, d’absence de connaissance complète des faits et d’absence d’information concernant les risques présentés par l’investissement, une sanction de radiation de six mois a été prononcée.

* Pour un chef de défaut d’exercer ses activités avec intégrité, en ne respectant pas le mandat du client qui désirait un placement à terme et en utilisant la somme par l’entremise de sa compagnie, une sanction de radiation de trois ans a été prononcée.

Le comité de discipline de la CSF a décidé que les radiations temporaires seront purgées de façon concurrente, de sorte que la période de radiation atteint trois ans.

Loading comments, please wait.