A A A
Justice

Karine Vanasse poursuit Carole Morinville pour 125 000 $

22 août 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Justice_426La comédienne Karine Vanasse, une des victimes présumées de la conseillère Carole Morinville, qui est soupçonnée d’avoir opérée une fraude selon le stratagème de Ponzi, a déposé vers la fin de la semaine dernière une poursuite de 125 000 $ contre la femme qu’elle considérait comme une amie.

Selon la requête introductive que la jeune actrice de 26 ans a déposée à la cour supérieure, elle avait confié cette somme à Carole Morinville en janvier dernier.

Celle-ci, qui a été radiée provisoirement par la Chambre de la sécurité financière en attendant que l’affaire soit tranchée sur le fond, et dont tous les comptes ont été gelés à la demande de l’AMF, aurait utilisé ce que Karine Vanasse croyait être un investissement pour rembourser un autre client.

Il y a dix ans que la comédienne et la conseillère collaboraient, selon la poursuite, et elles avaient développé une relation intime telle qu’elle avait été invitée au mariage de Morinville avec son conjoint Roberto Diano, dont les comptes ont aussi été gelés à la demande de l’AMF.

Les 125 000 $ de la comédienne auraient été acquis lors de la vente d’un condo réalisée par l’intermédiaire de la conseillère, qui devait placer selon leur entente la somme dans un produit de la Financière Manuvie. La conseillère aurait malgré tout demandé à Karine Vanasse de libeller son chèque à l’ordre de sa compagnie plutôt qu’à celui de la Manuvie. L’actrice en a été étonnée, dit-elle dans la poursuite, mais puisqu’elle faisait confiance à sa conseillère, elle a obtempéré.

Quand elle a su en juillet que Carole Morinville était sous enquête par l’AMF relativement à un stratagème de Ponzi, elle a exigé des explications. Tout ce qu’elle aurait reçu de la conseillère, c’est un document indiquant qu’elle avait placé 125 000 $, sans mentionner où était cette somme.

Carole Morinville est soupçonnée d’avoir fait 27 victimes, pour un montant total de 1,5 million de dollars. D’autres artistes seraient du nombre des investisseurs floués.

La Financière Manuvie est quant à elle également visée par une requête d’une cliente qui se dit flouée par la conseillère Morinville, qui était représentante de la firme.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000