A A A

Kym Anthony quitte Patrimoine Dundee

19 décembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Après deux ans passés à la barre de Banque Dundee du Canada et de Valeurs mobilières Dundee, Kym Anthony quitte Patrimoine Dundee. Aucune raison n’a été invoquée de part et d’autre. Dans un bref communiqué, Patrimoine Dundee explique que Kym Anthony a l’intention d’explorer d’autres occasions qui se présenteront dans l’organisation. Notamment, il pourrait participer au développement de l’unité du crédit structuré aux États-Unis.

David Goodman, chef de la direction de Patrimoine Dundee, le remplacera en attendant qu’on lui trouve un successeur.

Kym Anthony est entré au service de Patrimoine Dundee en 2005 après avoir dirigé la Financière Banque Nationale pendant six ans. On lui doit la création de Banque Dundee du Canada, qui a connu des difficultés majeures lors de la crise des PCAA.

En effet, la Banque Dundee du Canada a investi 360 millions de dollars dans du papier commercial devenu non liquide l’été dernier. Pour poursuivre ses activités, elle a demandé l’aide de la Banque Scotia qui lui a avancé de l’argent en échange d’une participation de 18 % au capital de Patrimoine Dundee.

Depuis septembre, de nombreuses rumeurs courent au sujet d’une vente possible de Patrimoine Dundee, mais rien de concret n’a encore été annoncé. Au cours de cette période, les actionnaires de Patrimoine Dundee ont été mis à rude épreuve. Ils ont vu le cours de l’action bondir d’un creux de 12,10 $ à un sommet de 22,31 $, avant de se replier vers les 17 $. Lundi en fin de séance, l’action de Patrimoine Dundee a clôturé à 16,95 $.

Patrimoine Dundee gère un actif de 60 milliards de dollars. La firme qui commercialise les fonds communs Dynamique compte plus de 1 800 conseillers.

Loading comments, please wait.