A A A
Baisse économique

L’économie allemande s’essouffle

16 janvier 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Considérée comme la locomotive de l’Europe, l’économie allemande a marqué un net ralentissement en 2012.

En effet, le PIB du pays a progressé de 0,7 % seulement au cours de l’année. C’est bien moins qu’en 2011 (+3 %) et en 2010 (+4,2 %), rapporte l’Agence France-Presse. Et cette performance est également inférieure aux prévisions du gouvernement allemand lui-même, qui anticipait +0,8 %.

L’économie allemande a été graduellement rattrapée par la crise de la zone euro qui frappe durement certains de ses partenaires comme l’Italie et l’Espagne. Au 1er trimestre, elle a enregistré une croissance de 0,5 %, puis de 0,3 % au 2e trimestre et de 0,2 % au troisième. Au 4e trimestre, le PIB s’est contracté, de 0,5 %.

Si l’on exclut l‘annus horribilis de 2009 au cours de laquelle l’économie allemand a chuté de 5,1 %, 2012 aura été l’année la plus faible depuis 2005.

Le gouvernement allemand prévoit que le ralentissement de l’économie observé en 2012 se poursuivra en 2013. Le ministère de l’Économie devrait annoncer une prévision de croissance du PIB de 0,5 % pour l’année en cours.

Du côté du marché du travail, qui a montré des signes de dégradation depuis la fin de l’été, Berlin table sur une stabilisation en 2013. En 2012, le taux de chômage en Allemagne s’est élevé à 6,8 % de la population active.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000