A A A
Certificat

L’évaluation de la performance est souvent négligée dans les relevés

15 avril 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

impot_chiffres_calculatrice_425Produire des rapports clairs sur les rendements des portefeuilles des clients n’est pas encore la norme dans l’industrie, déplore Gail Bebee, dans un article sur le site Morningstar.ca. Gail Bebee est auteure et conférencière spécialisée en finances personnelles.

Une revue non exhaustive des relevés envoyés par différents gestionnaires de fonds lui permet de conclure que c’est loin d’être toutes les firmes qui fournissent des rapports adéquats. Ceux-ci devraient inclure le rendement sur différentes périodes, et également fournir des indices comparatifs.

Tom Bradley, président de Steadyhand Investment Funds, a récemment produit un rapport sur ce sujet. Il est cité dans l’article disant : « le manque d’efforts dont fait preuve l’industrie de gestion du patrimoine dans la production d’informations utiles pour évaluer le rendement des placements fleure la négligence ».  Dans son rapport, M. Bradley propose quelques étapes pour aider les clients à évaluer la performance de leur portefeuille. Parmi celles-ci, il propose de calculer le rendement d’un portefeuille de référence personnalisé. Cela se fait en pondérant le rendement de différents indices de références selon la répartition d’actifs du client.

Dans sa revue des normes actuelles de l’industrie des services financiers, Mme Bebee a justement commencé par la firme de M. Bradley, Steadyhand Investment Funds. Dans les relevés de comptes trimestriels de la firme, sont affichés les frais payés pour gérer chaque fonds, ainsi que la liste des rendements consolidés sur trois mois, un an et depuis la création du portefeuille. Les rendements d’indices boursiers et d’autres informations sur les fonds sont disponibles sur le site Internet de la firme. Regroupées, ces informations constituent la base dont a besoin un investisseur pour évaluer la performance de son portefeuille.

En regardant ce qui se fait chez d’autres gestionnaires, Mme Bebee relève que chez BMO Nesbit Burns, l’évaluation du rendement varie selon le type de compte. « Moyennant des frais tout compris, les clients détenteurs de comptes gérés, généralement des clients nantis, reçoivent des rapports complets sur les rendements, trimestriels et annuels. Ces mises à jour montrent comment les placements des clients se sont comportés par rapport aux indices de référence pertinents », explique Mme Bebee. Pour les comptes traditionnels à commissions, l’évaluation des rendements ne fait pas partie du relevé de base, mais le conseiller financier peut décider de les inclure.

Les outils Internet peuvent fournir d’excellents moyens aux clients pour évaluer leurs placements. Ainsi, le courtier à escompte RBC Placements en Direct a récemment ajouté des outils en ligne qui permettent de produire des rapports complets. Ceux-ci permettent aux clients de comparer leurs rendements réels avec leurs rendements cibles, avec des indices de référence, et avec six portefeuilles modèle. Il est à souhaiter que ce type de services se généralisent et soit accessibles dans un plus grand nombre de firmes.

Loading comments, please wait.