A A A
Épargne

L’imposition des placements confond les contribuables

11 avril 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Un tout récent sondage de BMO Nesbitt Burns met en lumière le manque de connaissance des particuliers en ce qui concerne l’imposition de leurs placements.

En effet, l’étude révèle que 58 % des Canadiens ignorent comment sont imposés les gains en capital et que 63 % ne savent pas comment l’État traite les revenus de dividendes. Cela n’est guère surprenant, car la réglementation fiscale relative à ces deux sujets, surtout les revenus de dividendes, est pour le moins complexe.

Le sondage de BMO Nesbitt Burns fait également ressortir que seulement 20 % des Canadiens comprennent les répercussions fiscales d’un transfert de patrimoine lors du décès d’un être cher. « Cette réalité risque de devenir un sérieux problème, surtout compte tenu du vieillissement de la population et du transfert sans précédent de patrimoine d’une génération à l’autre qui se produira au cours des prochaines décennies» , commente BMO.

Malgré ces difficultés de compréhension, une écrasante majorité de contribuables (84 %) sont confiants que leur déclaration de revenus leur fera profiter de toutes les déductions fiscales, crédits et autres économies d’impôt disponibles.

L’étude fournit par ailleurs un portrait ventilé de la façon dont les Canadiens produisent leur déclaration de revenu : 38 % font appel aux services d’un professionnel et 18 % confient cette tâche à un ami ou à un membre de la famille.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000