A A A
Assurance

L’Industrielle Alliance gagne en Bourse malgré une baisse de rentabilité

3 août 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’action de l’Industrielle Alliance a gagné près de 3 % jeudi à la Bourse de Toronto. Les investisseurs ont semblé satisfaits des résultats du 2e trimestre de l’assureur de Québec.

Pourtant, l’Industrielle Alliance a subi une baisse de sa rentabilité au cours de la période. Le bénéfice net s’est établi à 74,7 millions de dollars, en baisse de 5 % comparativement au trimestre correspondant de l’an dernier. L’entreprise explique ce recul principalement par la chute des marchés boursiers au deuxième trimestre, qui a engendré une perte de 5,3 millions de dollars.

Dans le secteur de l’assurance individuelle, la forte croissance des ventes au cours du trimestre a fait augmenter le drain, réduisant le bénéfice d’au moins 2,8 millions de dollars, estime la direction. En pourcentage des ventes, le drain se chiffre à 44 %, comparativement à 56 % au premier trimestre de 2012. Cette amélioration rend compte de l’adoption de la hausse de prix adoptée en décembre 2011 qui s’est reflétée dans la quasi-totalité des ventes durant le trimestre. « Nous nous attendons à une autre diminution du drain pendant la deuxième moitié de l’année à la suite de la nouvelle hausse de prix instaurée au début de juillet », a indiqué l’Industrielle Alliance.

Mais ce que les investisseurs ont retenu, c’est que :

  • L’actif sous gestion et sous administration a clôturé le trimestre à 77,2 milliards, en hausse de 8 % sur l’an dernier.
  • En assurance individuelle, les ventes ont augmenté de 41 % à 62,2 millions. Tant les activités canadiennes qu’américaines ont participé à la croissance.
  • En assurance collective, les ventes d’assurance des débiteurs ont augmenté de 36 %, pour atteindre 91,9 millions.
  • Dans le secteur de l’épargne et retraite collectives, les ventes ont progressé de 7 %, pour se fixer à 188,3 millions.

« La performance globale de l’Industrielle Alliance au cours du deuxième trimestre de 2012 a été solide aux chapitres des ventes et de la rentabilité, a commenté Yvon Charest, président et chef de la direction. La croissance des affaires a continué d’être robuste, portée par les résultats remarquables en assurance individuelle, tant au Canada qu’aux États-Unis, en assurance collective des débiteurs, en assurance collective pour les marchés spéciaux, ainsi qu’en épargne et retraite collectives. »

L’action de l’Industrielle Alliance a clos la séance à 21,27 $, en hausse de 0,52 $.

Loading comments, please wait.