A A A
Épargne

L’investissement socialement responsable a encore le vent en poupe

18 janvier 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Même si l’effervescence médiatique à son endroit a diminué, l’investissement socialement responsable (ISR) continue de gagner des adeptes, si l’on en croit l’Association pour l’investissement responsable.

Une récente étude de cet organisme démontre que les actifs gérés conformément aux lignes directrices d’ISR sont passés de 518 à 601 milliards de dollars entre juin 2010 et décembre 2011. C’est un gain de 16 %.

Au 31 décembre 2011, dit l’association, les actifs ISR représentaient 20 % du total des actifs sous gestion dans l’industrie financière. Les deux secteurs ayant connu la plus forte croissance sont les caisses de retraite ainsi que l’investissement « à impact élevé ».

« Aujourd’hui, l’acceptation de l’importance des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance pour le rendement des placements est beaucoup plus répandue parmi les gestionnaires de fonds et les investisseurs particuliers », a commenté l’association.

Un pionnier en matière de placement éthique, Desjardins Gestion de patrimoine s’est dit ravi de la forte croissance de l’industrie de l’ISR. Toutefois, Desjardins fait remarquer que les actifs ISR dans les fonds communs ne constituent que 1 % des actifs détenus par des Canadiens dans l’ensemble des fonds communs au Canada.

« Plusieurs sondages indiquent que les investisseurs particuliers seraient intéressés à opter pour des fonds communs de placements ISR, mais souvent ils ignorent que ces produits existent. En cette saison REER, nous invitons les Canadiens à s’informer auprès de leurs conseillers financiers à propos des produits ISR », a indiqué Desjardins.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000