A A A
Certificat

L’IQPF accueille tous les pl. fin. du Québec

12 avril 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

iqpf_logoL’Institut québécois de planification financière (IQPF) ouvre grandes ses portes à tous les planificateurs financiers du Québec. Les professionnels diplômés qui détiennent un permis d’exercice délivré par l’Autorité des marchés financiers deviennent donc, de facto, membres affiliés à l’IQPF.

L’IQPF double ainsi son membership, qui passe à environ 5 000 membres. « En mai et juin derniers, nous avons organisé des groupes de consultation [ focus groups] auprès de nos membres. Nous avons aussi demandé l’opinion de planificateurs financiers non-membres de l’IQPF. Leur perception était que l’IQPF ne faisait rien pour eux. Or, comme ces professionnels ont obtenu leur diplôme à l’IQPF et qu’ils y effectuent leur formation continue, nous nous somme dit qu’il fallait travailler pour tout le monde », dit Jocelyne Houle-LeSarge, présidente-directrice générale de l’IQPF.

C’est dans cet esprit que le conseil d’administration de l’IQPF a décidé de suspendre les frais de cotisation (335 $ par année) et d’accorder le statut d’affilié à tous les planificateurs financiers accrédités du Québec.

Jocelyne Houle-LeSarge, présidente-directrice générale de l’IQPF

Jocelyne Houle-LeSarge, présidente-directrice générale de l’IQPF

Financièrement solide
Cette initiative, en vigueur depuis le 12 avril, se traduit par un manque à gagner de plus de 800 000 $ pour l’IQPF. Comment le compensera-t-il ? À même son budget, par la vente de ses activités de formation continue et à la suite de la « réingénierie » de son organisation.

Depuis quelques années, les excédents budgétaires servaient à constituer une réserve « capable de couvrir six mois d’opération afin de parer à toute éventualité. Nous avons atteint ce but », explique Jocelyne Houle-LeSarge. Comme la situation de l’IQPF est solide financièrement, les excédents budgétaires peuvent maintenant contribuer « au développement professionnel de nos membres ». Pour ce qui est des revenus issus des activités de formation continue, ils sont plus élevés que ce que l’institut prévoit. Quant à la réingénierie de l’organisation, elle s’intègre dans une planification stratégique qui s’échelonne sur les trois prochaines années.

Tous les planificateurs financiers affiliés auront donc accès à la Solution IQPF. Ils recevront également La Cible, le magazine officiel de l’IQPF, ainsi que Le Planif, le bulletin électronique bimensuel de l’institut.

Pour ce qui est de la formation continue, l’IQPF propose une toute nouvelle façon de la compléter, en la planifiant avec le « Passeport UFC ». Il s’agit d’un forfait qui contient 25 unités de formation continue (UFC) utilisables d’ici le 31 mars 2012. Rappelons que, sur un cycle de deux ans, les planificateurs financiers doivent accumuler 40 UFC pour être en règle.

Le Passeport UFC coûte 1 200 $. L’IQPF accorde un rabais de 5 % aux personnes qui se le procurent avant le 30 septembre 2010.

La Chambre : pas de commentaire
Des observateurs se sont demandé si la décision de l’IQPF d’accueillir tous les planificateurs financiers accrédités de la province n’est pas un exercice de maraudage vis-à-vis des membres de la Chambre de la sécurité financière. En effet, 4 742 planificateurs financiers y sont inscrits.

« La décision de l’IQPF n’a aucun impact sur le membership de la Chambre ou ses responsabilités à l’égard des planificateurs financiers encadrés par la Chambre. La Chambre n’a donc pas à commenter l’initiative de l’IQPF », a indiqué l’organisme d’autoréglementation.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000