A A A
Justice

L’AMF poursuit trois pseudo-conseillers

28 janvier 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les conseillers d’opérette Bryan Singfield et Avy Cohen devront répondre de 14 chefs d’accusation en lien avec une affaire de placement illégal.

Ils proposaient à des investisseurs d’ici et de l’étranger d’acheter les titres de la société Earth Alive Resources inc. (3110001 Canada inc.) sans être habilités à le faire. Basée à Waterloo au Québec, Earth Alive Resources fabrique des produits de biotechnologie et de « bioremédiation ».

Bryan Singfield et Avy Cohen ont aussi déclaré illégalement que les titres de cette entreprise seraient cotés à la Bourse, en plus d’avoir transmis des informations fausses ou trompeuses à un investisseur.

Bryan Singfield (8 chefs) encourt une amende minimale de 25 000 $, tandis que son acolyte Avy Cohen (6 chefs) s’expose à une sanction de 15 000 $, indique l’Autorité des marchés financiers (AMF), à l’origine des poursuites.

Robert Lemieux dans la mire de la justice

Dans un autre dossier, l’AMF a intenté une poursuite pénale à l’égard de Robert Lemieux, à qui elle reproche d’avoir illégalement agi à titre de représentant en assurance de personnes.

Actif dans la région l’Outaouais, Robert Lemieux n’est pas inscrit auprès de l’AMF.

Ce prétendu conseiller s’expose à une peine minimale de 2000 $.

Attention! Il ne faut pas confondre le Robert Lemieux dont il est question ici avec Robert Lemieux, rattaché au cabinet Services en placement Peak, et qui est représentant autonome en assurance de personnes, en assurance de dommages (courtier) et en planification financière (certificat 121191), et représentant de courtier en épargne collective (BDNI 1699961).

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques