A A A
Accréditation

La Baisse d’impôt pour les familles, source de confusion

11 mars 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La nouvelle Baisse d’impôt pour les familles est source de confusion pour beaucoup de contribuables, s’alarme H&R Block Canada dans un communiqué publié hier.

Le gouvernement fédéral ne cesse d’en faire la promotion, mais un sondage Léger mené en ligne le mois dernier auprès de 1 533 Canadiens montre que sa campagne publicitaire n’est guère efficace.

Interrogés sur le fait de savoir dans quelles situations ils pourraient bénéficier de cette mesure, plus de 40 % des sondés se sont montrés incapables de choisir les bonnes réponses parmi les options présentées, même si 27 % ont su identifier qu’elle concernait avant tout les familles dans lesquelles un conjoint gagne l’intégralité des revenus du ménage.

Vos clients sont-ils admissibles?

De plus, si 50 % des Canadiens sont bien au courant de l’annonce gouvernementale, seuls 15 % pensent qu’elle affectera leurs déclarations de revenus.

« La Baisse d’impôt pour les familles est très avantageuse pour les ménages où un seul conjoint gagne tout le revenu, mais ce n’est pas la seule situation. Même un petit écart entre le revenu des deux conjoints peut résulter en quelques centaines de dollars d’économies », déclare Johan Girard, analyste fiscale à H&R Block.

Son conseil? Des contribuables qui pensent le contraire sont peut-être admissibles! Ainsi, dans le cas d’un conjoint gagnant 50 000 dollars tandis que l’autre en gagne 40 000, la famille pourra profiter du crédit (les économies générées par la Baisse d’impôt seront de 277 dollars).

Dans le cas de conjoints gagnant respectivement 100 000 dollars et 75 000 dollars, le ménage en bénéficiera aussi à hauteur de 484 dollars. En revanche, s’il gagne 80 000 dollars et 50 000 dollars, il n’en retirera aucun avantage, puisque les deux conjoints sont dans la même tranche d’imposition.

« Tout dépend des paliers d’imposition » 

« La Baisse d’impôt pour les familles est une forme de partage de revenu. Que vous y soyez admissibles ou non dépend de vos paliers d’imposition », résume Johan Girard.

Par ailleurs, les contribuables qui pensent que réclamer ce crédit va affecter d’autres prestations n’ont pas à s’inquiéter, explique H&R Block. En effet, il est calculé sur une annexe distincte et n’affecte pas le reste de leur déclaration de revenus.

En définitive, la Baisse d’impôt pour les familles permet aux couples avec au moins un enfant de moins de 18 ans de réclamer un crédit d’impôt non remboursable égal au montant du crédit qui pourrait être réalisé en transférant jusqu’à 50 000 dollars de revenu imposable, du conjoint au revenu le plus élevé à celui ayant le revenu le moins élevé (la réclamation est toutefois limitée à 2 000 dollars).

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.