A A A

La Banque du Canada et d’autres banques centrales s’unissent pour calmer les marchés en crise

13 août 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La Banque du Canada a suivi l’exemple d’autres banques centrales vendredi en injectant davantage d’argent dans le système financier afin de stabiliser le marché bancaire secoué par la crise des prêts hypothécaires à surprime aux États-Unis.

Vendredi, la Banque du Canada a rendu 1,52 milliards $ disponibles sur les marchés, après avoir fourni la somme de 1,64 milliards $ jeudi.

Certains économistes croient que la Banque du Canada pourrait hésiter à hausser ses taux d’intérêt en ces temps incertains, même si plusieurs croient qu’elle ira de l’avant avec la hausse anticipée pour septembre.

« (La tourmente)pourrait mener à des taux d’intérêt plus bas que ce qui aurait autrement été le cas, déclare Doug Porter, économiste principal pour BMO Marchés des capitaux. Je n’affirme pas que la Banque du Canada va nécessairement réduire les taux d’intérêt, mais elle est potentiellement moins intéressée à augmenter les taux d’intérêt avec toute cette incertitude. »

Les banques centrales européennes et asiatiques ont aussi contribué à soulager les inquiétudes. Jeudi, après avoir fourni 94,8 milliards d’euros(137,2  milliards $CAN)en fonds d’urgence aux banques européennes, la Banque centrale européenne(BCE)a renchéri avec 61 milliards d’euros(88 milliards $CAN)vendredi.

Jeudi, la crainte que les crédits hypothécaires américains occasionnent des pertes croissantes sur les investissements des banques européennes avait fait grimper les taux d’emprunt au jour le jour à 4,7 % en Europe. Ce taux n’avait jamais été atteint depuis octobre 2002 et se révélait bien supérieur au taux actuel de refinancement de 4 % de la BCE.

La Banque du Japon, quant à elle, a mis mille milliards de yens(8,5 milliards $CAN)à la disposition des marchés bancaires pour calmer les inquiétudes. Les banques centrales d’Australie et de Hong Kong lui ont emboîté le pas.

Vendredi, la Réserve fédérale américaine a aussi pompé 35 milliards $US(36,8 milliards $CAN)dans les marchés, après les 24 milliards $US de la veille, spécifiant qu’elle injectera autant d’argent que nécessaire pour aider les marchés à se stabiliser.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000