A A A

La Banque du Canada garde le taux cible du financement à un jour à 4,25%

11 juillet 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(11-07-2006)Le taux cible du financement à un jour demeurera le même à 4,25 %, a annoncé la Banque du Canada. La fourchette opérationnelle pour ce taux est aussi maintenue, et le taux officiel d’escompte reste à 4,5 %.

En gros, les perspectives de croissance économique et d’inflation au Canada restent essentiellement les mêmes que celles présentées dans le Rapport sur la politique monétaire en avril dernier.

L’expansion de l’économie mondiale conserve sa robustesse. Au Canada, la croissance au 1er semestre de 2006 semble avoir été un peu plus forte que prévu, et le dollar s’est échangé à l’intérieur d’une fourchette plus élevée que le prédisait le Rapport d’avril. Par ailleurs, la composition de la demande a continué de changer, la consommation gagnant en importance au détriment des exportations. L’accroissement de l’IPC global a conservé un taux au-dessus de la cible de 2 %, surtout grâce à la hausse des prix à la consommation de l’énergie, tandis que l’inflation mesurée par l’indice de référence est remontée à 2 % légèrement plus tôt que prévu. La Banque estime donc que l’économie canadienne fonctionne à un niveau tout juste supérieur à sa capacité de production.

En 2007 et en 2008, la Banque s’attend à une croissance un peu plus faible que celle projetée dans le Rapport d’avril. Le dynamisme additionnel affiché par la demande intérieure devrait continuer en 2007, mais la baisse des exportations nettes, principalement due à la vigueur récente du dollar canadien, en contrebalancera probablement les effets. Étant donné l’expansion modérée attendue chez nos voisins du Sud, en plus des hausses passées des taux d’intérêt et du taux de change, l’économie canadienne devrait reprendre du poil de la bête d’ici la fin de 2008.

La Banque prévoit que l’inflation mesurée par l’IPC global se situera en moyenne légèrement au-dessus de 1,5 % de la mi-2006 à la mi-2007, la réduction de la TPS entraînant la baisse du taux d’inflation en glissement annuel de 0,6 % durant cet intervalle. L’inflation devrait ensuite atteindre la cible de 2 %. Quant au taux d’augmentation de l’indice de référence, il devrait demeurer autour de 2 % durant toute la période de projection.

Compte tenu de ces perspectives essentiellement inchangées, la Banque croit que le taux cible du financement à un jour se trouve à un niveau compatible avec la réalisation de la cible d’inflation à moyen terme.

La Banque fournira un exposé plus complet des perspectives concernant la production et l’inflation dans la Mise à jour du Rapport sur la politique monétaire, qui paraîtra le 13 juillet 2006.

Loading comments, please wait.