A A A

La Banque du Canada hausse ses prévisions de croissance

14 juillet 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(14-07-2005)La Banque du Canada augmente à 2,7 % sa prévisionde croissance du PIB pour 2005, et elle anticipe une poussée de 3,3 %en 2006, écrit-elle dans la mise à jour de juillet du Rapportsur la politique monétaire.

Dans son précédent rapport, l’organisme fédéralavait prédit des avancées de 2,5 % pour 2005 et de 3,25 % pour2006.

Optimiste, la Banque explique que la «vive accélération»de la demande intérieure finale réussit à compenser leralentissement des exportations. De plus, les divers secteurs économiquesdu pays s’adaptent aux changements en cours à l’échellemondiale, et l’économie fonctionne près des limites de sacapacité de production.

La Banque note que les «attentes d’inflation sont solidement ancrées».Elle annonce donc une hausse du taux directeur «dans un proche avenir»afin de maintenir l’offre et la demande en équilibre et de garderl’inflation au taux visé.

Le chemin de la croissance, prévient-elle, pourrait être entravépar l’augmentation du prix du pétrole et de celui des produitsde base non énergétiques. Également, il faudra voir sila Chine peut conserver son rythme d’expansion actuel et si l’économiecanadienne continuera à s’ajuster aux changements qui s’opèrentsur la scène mondiale. «Ces risques semblent équilibrés»,indique-t-elle.

Cependant, à moyen terme, «le risque que la correction des déséquilibresdes balances courantes à l’échelle internationale puisseentraîner une période d’atonie de la demande globale dansle monde s’accroît».

Loading comments, please wait.