A A A
Dollar

La Banque du Canada reste sur ses positions

10 septembre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Sans surprise, la Banque du Canada a annoncé hier qu’elle maintient le taux cible du financement à un jour à 0,5%.

La banque centrale a expliqué que l’inflation a évolué conformément à ses attentes. Le secteur canadien des ressources continue de s’ajuster aux cours plus bas du pétrole et d’autres produits de base, ce qui entraîne certaines retombées sur le reste de l’économie.

L’incertitude grandissante entourant les perspectives de croissance en Chine et dans d’autres économies émergentes, par contre, soulève des questions quant au rythme de la reprise mondiale.

Parallèlement, les risques entourant la stabilité financière évoluent comme prévu.

PAS SURPRENANT, DIT DESJARDINS

Dans une note publiée hier, l’économiste principal du Mouvement Desjardins, Benoit P. Durocher, n’a pas paru surpris par la décision de la BdC.

« La décision d’aujourd’hui de la BdC n’est pas une surprise, alors que presque la totalité des prévisionnistes consultés par la firme Bloomberg s’attendait à un statu quo. Un statu quo qui pourrait d’ailleurs se prolonger plusieurs mois même jusqu’en 2017. Il faut dire que l’évolution récente des indicateurs économiques laisse croire que la récession technique du premier semestre de 2015 aura été de courte durée et qu’un retour en territoire positif est probable dès le troisième trimestre de 2015 », écrit-il.

– Avec la Presse Canadienne


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.