A A A
Établissements

La Banque Nationale investirait à nouveau dans les pays émergents

17 avril 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Fidèle à son objectif d’investir un total de 200 M$ au sein de différentes institutions financières de pays émergents, la Banque Nationale entend procéder à d’autres prises de participation, rapporte La Presse. Ce quatrième projet d’investissement devrait se chiffrer sous la barre des 40 M$, les précédents ayant nécessité 160 M$ en capital.

Le président et chef de la direction, Louis Vachon, n’a pas révélé le nom de l’entreprise ou de l’économie émergente visée par cette opération anticipée. Il est permis de croire que l’Afrique ou l’Asie serait ciblée.

Une hypothèse qui se base sur le fait que les trois prises de participation précédentes visaient ces marchés, de même que sur la mention de Louis Vachon à l’effet que l’objectif « est de voir si nous pouvions reproduire, dans une ou deux régions de la planète à fort potentiel de croissance, notre modèle d’affaires de banque super-régionale », rapportée par le quotidien.

On se souviendra qu’en date du 25 mars dernier, l’institution financière a confirmé une phase d’investissement de 116 M$ visant à acquérir une participation de 21 % dans NSIA, un groupe de services financiers et d’assurance basé à Abidjan en Côte d’Ivoire, qui opère dans 12 pays à travers 25 filiales, 58 succursales bancaires, 42 agences d’assurances et des actifs évalués à plus de 1,7 G$.

En fin d’année 2014, la banque a confirmé deux investissements, soit 16 M$ visant une participation de 9,5 % dans la banque AfrAsia, située à l’île Maurice, en septembre, et 26 M$ pour une participation de 30 % dans la banque cambodgienne ABA en décembre.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.