A A A

La Banque Nationale lance Gestion privée 1859

16 septembre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Quelques jours après la Banque Scotia, c’est au tour de la Banque Nationale d’annoncer la réorganisation de ses services pour clients fortunés.
 
Depuis hier, une nouvelle division nommée Gestion privée 1859 fournit aux investisseurs disposant d’actifs financiers d’au moins 1 million de dollars une gamme de services « clés en main » en matière de placement, de services bancaires privés, d’assurances, de stratégies fiscales et successorales, de services fiduciaires, de conciergerie, etc.

Jusqu’ici, les services de gestion privée de Banque Nationale Groupe financier étaient disséminés dans les diverses filiales de l’entreprise, comme à la Financière banque Nationale et au Trust Banque Nationale. Maintenant, la fourniture de ces services sera pleinement intégrée. Les 3 000 conseillers à travers le réseau de Banque Nationale Groupe financier et de ses filiales deviendront les portes d’entrée de Gestion privée 1859.

« C’est à eux qu’il incombe d’évaluer plus en profondeur les besoins de leurs clients et de faire le suivi exigé par la plus grande complexité de ceux-ci », a indiqué Eric Bujold, premier vice-président et directeur général, gestion de patrimoine, à Banque Nationale Groupe financier. Cela signifie que si ces conseillers ont besoin d’une estimation spécifique, ils peuvent appel aux spécialistes de Gestion privée 1859, où une soixantaine d’experts, 350 planificateurs financiers et 500 conseillers en placement sont à pied d’œuvre.

Clientèle en croissance
La plus grande banque au Québec estime que ses clients fortunés favorisent une approche conservatrice visant à protéger le capital et à en assurer la croissance à long terme. Les actifs de cette clientèle fortunée de Banque Nationale Groupe financier s’élèvent à plus de 24 milliards de dollars. En 2006, on dénombrait 471 000 ménages bien nantis au Canada. En 2016, ils devraient être 1 027 000 qui détiendront 74 % de la richesse, doublant ainsi en 10 ans.

« En se regroupant au sein de la grande équipe de Gestion Privée 1859, les experts issus de toutes nos filiales travaillent dorénavant de manière encore plus concertée. Ainsi nos spécialistes offrent des solutions financières sur mesure et hautement efficaces qui permettront de faire fructifier l’ensemble du patrimoine de nos clients et de leurs familles », a ajouté Eric Bujold.

Avec le lancement de Gestion privée 1859, Banque Nationale Groupe financier continue d’affiner sa priorité visant le développement de la gestion de patrimoine. Une première étape a consisté à faire l’acquisition de cabinets indépendants spécialisés dans ce secteur. Citons à titre d’exemple l’achat d’Aquilon Capital et du Groupe Everest en février 2008, celui du Groupe Option Retraite en septembre 2008 et sa prise de participation de 12,5 % dans le capital du cabinet Wellington West, à Winnipeg, également en septembre 2008.

Au moment de mettre en ligne, tout indique que Banque Nationale Groupe financier a encore l’intention de développer son secteur de la gestion de patrimoine par le biais d’acquisitions stratégiques. « Nous sommes toujours à l’affût de bonnes occasions », a souligné Joan Beauchamp, conseillère principale en relations publiques.

Pour l’anecdote, le chiffre « 1859 » dans Gestion privée 1859 fait référence à l’année de fondation de la Banque Nationale, qui fête donc ses 150 ans cette année.

Loading comments, please wait.