A A A
Établissements

La Banque Nationale lance six portefeuilles fiscalement avantageux

12 octobre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le catalogue des Portefeuilles Gérés de Banque Nationale Placements compte maintenant six nouveaux produits fiscalement avantageux : les Portefeuilles Gérés – Option retraite.

Ces portefeuilles sont destinés principalement aux investisseurs en phase de décaissement ou à la recherche d’un revenu mensuel d’appoint. « Comme il s’agit d’une option intégrée à la gamme originale de Portefeuilles Gérés, ils donnent accès aux mêmes six profils d’investisseur composés de 16 fonds sous-jacents », indique la Banque Nationale.

Cette gamme originale comprend :

* Le Portefeuille Géré Revenu Stable

* Le Portefeuille Géré Revenu

* Le Portefeuille Géré Revenu et Croissance

* Le Portefeuille Géré Équilibré

* Le Portefeuille Géré Actions

* Le Portefeuille Géré Croissance (prix Lipper 2011 pour la catégorie Actions mondiales équilibré, 5 ans)

Les Portefeuilles Gérés – Option retraite sont fiscalement avantageux, car les distributions fixes versées mensuellement sont constituées en partie de remboursement du capital. Contrairement aux autres types de revenus que versent les fonds communs, les remboursements de capital ne sont pas considérés comme des revenus et ne sont donc pas imposables dans l’immédiat.

Ces distributions peuvent devenir une option attrayante pour les clients cherchant à reporter l’impôt au moment où leur taux marginal sera plus faible.

« Cette nouvelle option des Portefeuilles Gérés répond à un besoin de simplicité et séduira de nombreux investisseurs en période de transition vers la retraite », explique la Banque Nationale. En effet, comme les Portefeuilles Gérés et les Portefeuilles Gérés – Option retraite sont en fait la même solution, les clients peuvent passer de l’un à l’autre sans impact fiscal s’ils conservent le même profil d’investisseur.

De plus, l’impact fiscal est limité lorsqu’on passe d’un profil d’investisseur à l’autre. Les fonds sous-jacents se recoupant souvent d’un profil à l’autre, il n’est pas nécessaire de vendre toutes les parts détenues.

Enfin, à chaque début d’année, le montant de la distribution fixe est revu afin de refléter les conditions de marché.

« Nous avons entendu les demandes des clients recherchant un moyen simple de recevoir un revenu stable, qu’ils soient en période de décaissement ou près de l’être. Avec les Portefeuilles Gérés – Option retraite, nous leur donnons le maximum de flexibilité tout en minimisant le souci fiscal », a souligné Charles Guay, président et chef de la direction de Banque Nationale Placements.

Loading comments, please wait.