A A A
Établissements

Banque Nationale : plus de 200 nouveaux conseillers

26 mai 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

banque_nationale08_100Désireuse de consolider sa présence dans le lucratif secteur de la gestion de patrimoine, la Banque Nationale fera l’acquisition du bloc d’actions qu’elle ne possède pas déjà dans la firme Wellington West, dont le siège social est à Winnipeg.

La transaction, qui sera réglée au comptant et en actions, est évaluée à 273 millions de dollars. Le décaissement net de la Banque Nationale sera d’environ 199 millions après déduction de la trésorerie et d’autres actifs acquis dans le cadre de cet achat. La Banque Nationale détenait déjà une participation de 18,2 % dans cette entreprise de Winnipeg.

« Cette acquisition hautement stratégique contribuera à la poursuite de la croissance de la plateforme de gestion de patrimoine de la Banque Nationale. Elle s’inscrit aussi dans la stratégie de la Banque Nationale qui est d’augmenter son échelle de grandeur et sa présence en dehors du Québec », a déclaré Luc Paiement, vice-président exécutif, Gestion de patrimoine BNGF, coprésident et co-chef de la direction de la Financière Banque Nationale.

Le numéro un bancaire au Québec met ainsi la main sur un groupe de sociétés qui gère plus de 10 milliards de dollars d’actifs et dont la présence est «très solide» sur les marchés des capitaux, principalement dans les secteurs de l’énergie, des mines et de l’agriculture.

Wellington West compte 223 conseillers répartis dans 50 succursales d’un océan à l’autre, dont trois au Québec. Elle offre des conseils en placement à plus de 68 000 investisseurs individuels. Depuis 2005, l’entreprise a vu ses actifs sous administration croître au rythme annuel de plus de 12 %.

La Banque Nationale a l’intention de réaliser des économies d’échelle à mesure qu’elle intégrera les activités de Wellington West à celles de la Financière Banque Nationale. « Nous confirmerons toutes les occasions de synergie et si des employés sont éventuellement touchés, ils seront traités équitablement, avec des indemnités de départ et une aide au changement d’emploi appropriés », a précisé Luc Paiement.

La transaction devrait être conclue un juillet prochain, après l’obtention des autorisations nécessaires, notamment celles du tribunal, des actionnaires et des organismes de réglementation.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000