A A A
Établissements

La Banque Nationale offre maintenant le RVER

3 octobre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Ayant obtenu les autorisations nécessaires, la Banque Nationale offre maintenant le RVER à tous les employeurs, employés, travailleurs autonomes, épargnants, associations et ordres professionnels du Québec.

Afin de faciliter le processus, la Banque, via sa filiale Banque Nationale Trust (BNT), a mis en ligne un site web contenant les informations relatives au RVER et les spécificités de l’offre de BNT. Un service téléphonique est également offert, où l’on répond aux questions et par l’entremise duquel on peut compléter une demande d’enregistrement.

Caractéristiques spécifiques à BNT

« Nous proposons d’office une option de placement dite cycle de vie dans laquelle le niveau de risque est ajusté au fur et à mesure que le travailleur approche de la retraite. Pour les participants qui veulent bâtir eux-mêmes leur portefeuille, nous offrons cinq autres options au choix, qui comprennent des fonds indiciels et obligataires ainsi que des placements garantis », précise Steeve Gagné, vice-président délégué, Régimes collectifs de retraite à la Banque Nationale.

« Comme l’inscription est automatique pour tous les employés visés d’une entreprise qui offre le RVER, nous nous attendons à un taux de participation élevé. Ces travailleurs ne le regretteront pas. S’ils commencent à contribuer tôt dans leur carrière, ils pourront espérer un bon niveau de vie au moment de la retraite », poursuit-il.

Rappelons que la loi sur les RVER, entrée en vigueur le 1er juillet dernier, s’adresse aux PME de 20 employés et plus. À défaut d’offrir un autre régime d’épargne-retraite, ces entreprises ont jusqu’au 31 décembre 2016 pour mettre en place un RVER. Les entreprises de 10 à 19 employés ont pour leur part jusqu’au 31 décembre 2017. Les détails concernant la participation des petites entreprises de 5 à 9 employés seront annoncés après le 31 décembre 2017.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques