A A A

La Banque Royale avale Phillips, Hager & North

22 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Immédiatement après la fermeture des marchés jeudi dernier, la Banque Royale a annoncé l’acquisition de la firme Phillips, Hager & North (PH&N) .

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais les actionnaires de PH&N recevront 27 millions d’actions ordinaires de la Banque Royale. Au cours de clôture de jeudi (50,39$ l’action), il s’agit d’un achat de plus de 1,3 milliard de dollars. La Banque Royale a précisé qu’une partie des actions sera versée jusqu’à trois ans après la conclusion de l’entente. «L’opération ne devrait pas avoir une incidence importante sur le bénéfice par action à court terme», a indiqué la Banque Royale.

PH&N emploie 300 personnes dans ses bureaux de Montréal, Toronto, Calgary, Vancouver et Victoria. Elle compte environ 69 milliards de dollars d’actifs sous gestion, dont 19,5 en fonds communs.

Cette acquisition permettra à la Royale de renforcer sa position auprès de clients institutionnels et privés, et de consolider sa présence dans le secteur des fonds communs.

Quatre objectifs sont visés :
* Créer une des plus grandes entreprises de conseillers en placements au service d’une clientèle privée au Canada, notamment dans l’Ouest du Canada.
* Faire de la Banque Royale un des cinq premiers gestionnaires du marché institutionnel canadien pour les régimes de retraite à prestations déterminées et à cotisations déterminées.
* Accroître «considérablement» la présence de RBC sur le marché canadien des fonds commun au détail.
* Créer pour les clients d’importants avantages au chapitre des conseils, de la spécialisation et des options de placement.

Une fois la transaction conclue, RBC et PH&N auront des actifs sous gestion combinés de plus de 160 milliards de dollars.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000