A A A
Établissements

La Banque Royale ratera une cible de profit

19 octobre 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La faiblesse persistante des taux d’intérêt risque de nuire à la rentabilité de la Banque Royale. En entrevue à Bloomberg News, George Lewis a indiqué que les activités de gestion de patrimoine pourraient rapporter moins que les 2 milliards de dollars de profits prévus pour 2015.

Le chef de groupe, gestion de patrimoine, à la Banque Royale a dit que cette cible avait été fixée en fonction de la croissance interne de la division qu’il dirige, des acquisitions qu’elle ferait et de taux d’intérêt « normaux ». Or, on est loin des taux escomptés par la Banque Royale dans ses prévisions de croissance.

George Lewis croit qu’il pourrait s’écouler un ou deux ans avant que les taux retrouvent un niveau qualifié de normal.

Pour les neuf premiers mois de 2012, la division de gestion de patrimoine de la Banque Royale a engendré un bénéfice de 556 millions de dollars, en baisse de 12 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000