A A A
Établissements

La Banque TD préparerait une vague de mises à pied

24 avril 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La Banque TD entend supprimer plusieurs emplois au cours des prochains mois. Sans préciser le nombre exact de mises à pied nécessaire, l’institution financière a confirmé son intention de couper dans les frais d’activité afin d’assurer son maintien et sa croissance dans un marché stagnant, rapporte CBC.

Cette phase de restructuration aurait pour objectif de contrebalancer les effets de la chute du cours du pétrole et des bas taux d’intérêt, deux obstacles au plein rendement attendu par les actionnaires.

Les services d’une firme américaine spécialisée en stratégies de réduction de coût auraient été retenus pour rationaliser les effectifs de l’institution, qui compte actuellement quelque 85 000 employés. Pour l’heure, impossible de savoir si les départs naturels et l’élimination d’emplois non pourvus représenteront une part importante du processus.

Une première vague de congédiements ciblant le personnel-cadre aurait récemment eu lieu, selon CBC.

Rappelons que cette annonce s’inscrit dans la mouvance d’autres institutions financières ayant opté pour des mesures similaires :

  • La Banque Scotia, qui entend supprimer 1 500 emplois, dont 1 000 au Canada, et éliminer certaines de ses branches internationales;
  • La CIBC qui a déjà supprimé 500 postes en février;
  • La RBC songerait aussi à réduire certaines de ses activités de gestion d’actifs internationaux.

La rédaction vous recommande :
La banque CIBC supprime 500 emplois

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.