A A A
Calculatrice

La Bourse de Montréal investit les campus canadiens

30 septembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La Bourse de Montréal a donné hier le coup d’envoi de la cinquième édition de son concours de simulation de négociation d’options.

Élément clé de ses initiatives éducatives, celui-ci offre aux étudiants du premier cycle universitaire l’occasion d’acquérir une expérience simulée du marché canadien des dérivés.

À l’aide du simulateur de négociation TMX, les équipes d’étudiants élaborent leurs propres portefeuilles d’options et déploient différentes stratégies obligatoires dans le cadre d’un programme de huit semaines.

Pour la session de cet automne, qui s’achèvera le 21 novembre, le niveau de participation a augmenté partout au pays avec près de 1800 équipes inscrites, soit 50 % de plus qu’au printemps dernier.

« Démystifier la négociation de dérivés »

Au total, plus de 2800 étudiants provenant de 36 universités « d’un océan à l’autre » se partageront 17 500 dollars en prix.

Autre preuve du succès grandissant de l’opération : plusieurs établissements universitaires incorporent désormais le concours aux programmes portant sur les dérivés et aux clubs de placement des facultés.

« Nous sommes très fiers de la réussite au niveau national de nos initiatives éducatives, se félicite Alain Miquelon, président et chef de la direction de la Bourse de Montréal. Ce concours contribue à démystifier la négociation de dérivés et à permettre à la prochaine génération d’investisseurs canadiens, professionnels ou amateurs, de mieux gérer leurs portefeuilles. »

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques