A A A

La Caisse : ménage ou pas ?

9 février 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le gouvernement Charest nie avoir l’intention de congédier sept des 11 vice-présidents de la Caisse de dépôt et placement du Québec, contrairement à ce que rapportait dimanche soir Radio-Canada. Trois seraient des proches d’Henri-Paul Rousseau, ancien pdg de la Caisse jusqu’en septembre dernier. Les quatre autres seraient trop étroitement liés au papier commercial adossé à des actifs, dans lequel la Caisse a investi près de 13 milliards $.Résultats : fin février
Cette nouvelle démentie, selon laquelle le gouvernement envisagerait de licencier les deux tiers du comité de direction de la Caisse, fait suite au dévoilement, par La Presse, de données inquiétantes au sujet des plus récents résultats de l’institution.

Loading comments, please wait.