A A A

La CCBG aura les cadres à l’oeil

27 juin 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(27-06-2005)À l’aube de sa troisième année d’existence,la Coalition canadienne pour une bonne gouvernance(CCBG)entend examiner àla loupe la rémunération des cadres de direction, les systèmesd’élections à la majorité simple et la formationaccrue des administrateurs.

En ce qui concerne la rémunération des cadres, la CCBG publieraun nouveau document traitant de la question. On y trouvera des directives, desoutils et des concepts aidant à faire le lien entre la rémunérationet le rendement. Le document comprendra :
* Un tableau comparatif sur trois années qui résume chaque composantedu système de rémunération pour que les actionnaires connaissentle montant annuel consacré au chef de la direction.
* Un tableau qui calcule le montant total des contreparties versées auchef de la direction depuis sa nomination pour déterminer le «coûttotal».
* Un tableau qui fait le lien entre les contreparties totales et le rendementrelatif.

Pour ce qui est des systèmes d’élections des administrateurs,la CCBG manifeste son mécontentement contre les votes à la majoritérelative au Canada. «Étant donné que l’électiondes administrateurs est le droit le plus fondamental des actionnaires, il estessentiel de s’assurer que les votes comptent», a indiquéDavid Beatty, directeur général de la CCBG. Il faut encouragerles entreprises canadiennes à modifier leurs règles pour permettreaux actionnaires de voter pour ou contre chacun des administrateurs, comme celase fait au Royaume-Uni, en Australie, en Allemagne et en France.

Dans ces pays, un administrateur qui n’obtient pas la majoritédes voix n’est pas élu. «Ce système de vote àla majorité simple est supérieur au système utiliséau Canada, où les actionnaires ne peuvent voter contre un administrateur,ils ne peuvent que s’abstenir. Un vote "pour" assure l’élection,peu importe le nombre d’abstentions», note le CCBG.

Quant à la formation des administrateurs, la CCBG sent une croissancede l’intérêt de ses membres à l’égardd’une formation reconnue pour les cadres. L’organisme indique queplus de 250 cadres des entreprises membres de la CCBG ont déjàobtenu leurs diplômes de divers programmes au Canada, et 250 autres sontactuellement aux études ou inscrits dans un programme de formation. «Laformation est la clé du succès, et un cadre bien forméest un cadre efficace», rappelle la coalition.

La CCBG se compose de 45 investisseurs institutionnels parmi les plus importantsau Canada, lesquels gèrent un actif totalisant 810 milliards de dollars.Sa mission consiste à représenter les actionnaires institutionnelscanadiens en faisant la promotion d’excellentes pratiques en matièrede gouvernance d’entreprise et en faisant correspondre les intérêtsdu conseil et de la direction avec ceux des actionnaires.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000