A A A
Justice

Trois conseillers radiés par la Chambre

27 août 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

justice statue with sword and scale. cloudy sky in the backgrounJamshid Torabizadeh, Luc Tessier et François Jarry ont été radiés des rangs de la Chambre de la sécurité financière à la suite d’infractions graves qui entachent la profession et mettent en danger la protection des épargnants et des investisseurs.

Voyons de quoi il retourne.

1- Jamshid Torabizadeh (no de certificat 132639)
Radiation permanente. Jamshid Torabizadeh a notamment été reconnu coupable de s’être approprié, à des fins personnelles et sur la base de fausses représentations, des fonds appartenant à ses clients. De plus, il s’est placé dans une situation de conflit d’intérêts en empruntant à ceux-ci des sommes d’argent importantes.

Le comité de discipline de la Chambre estime que la gravité de ces fautes est « indéniable » et démontre une absence de probité de la part de ce résidant de Pointe-Claire. « La protection du public serait également compromise s’il était autorisé à continuer d’exercer la profession », a précisé la Chambre. En plus de sa radiation permanente, Jamshid Torabizadeh a été condamné à rembourser à ses clients plus de 876 000 $. Il doit également payer les frais encourus par la Chambre.

2- Luc Tessier (no de certificat 132127)
Radiation temporaire de trois ans. Luc Tessier, de Sutton, a fait souscrire à ses clients un placement sous forme de prêt alors qu’il n’était pas autorisé à le faire, étant donné que sa certification était en assurance de personnes et en courtage en épargne collective.

Même si Luc Tessier ait décidé volontairement de quitter la profession, le comité de discipline l’a quand même radié pour une période de trois ans étant donné que « la gravité objective de l’infraction est indéniable et qu’elle va au coeur de l’exercice de la profession », note la Chambre. Outre sa radiation temporaire, Luc Tessier a été condamné au paiement des débours.

3- François Jarry (no de certificat 116982)
Radiation temporaire de trois mois. François Jarry a, notamment, contrefait ou incité un tiers à contrefaire la signature de clients. De plus, il a effectué des transactions à l’insu de ces derniers. Au moment des faits reprochés, ce résidant de Laval était titulaire d’un certificat en assurance de personnes et en assurance collective de personnes. François Jarry a également été condamné au paiement des débours.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000