A A A
Comptoir/guichet

La CIBC s’apprête aussi à couper des centaines de postes

9 octobre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La banque CIBC a fait part mercredi d’un plan de restructuration qui s’effectuera en grande partie par l’abolition de centaines de postes de supervision dans le réseau des 1125 succursales à la grandeur du Canada.

Une annonce qui vient clore une semaine morose pour le milieu bancaire canadien. La Banque Nationale a elle-même annoncé prévoir le licenciement de quelques centaines de postes du fait d’un contexte économique difficile, mais aussi de la concurrence de plus en plus vive et de l’impact des nouvelles technologies.

Mercredi, la Banque Laurentienne indiquait quant à elle qu’une quinzaine de hauts dirigeants, dont des membres du comité de direction, allaient quitter leur poste. Il s’agit là de la première décision d’importance prise par François Desjardins, le futur président-directeur général de l’institution financière, qui doit officiellement remplacer le PDG sortant, Réjean Robitaille, à la fin du mois.

La Presse rapporte aussi que les employés de la Banque Scotia sont également dans l’attente de l’impact sur leur poste et leurs fonctions d’un plan de restructuration ébruité récemment dans la presse financière à Toronto.

« Cette restructuration est pressentie avant la fin de l’exercice de la Scotia, au 31 octobre prochain, avec un nombre encore indéterminé de postes au Canada qui pourraient être affectés », peut-on lire.

Une fin d’année financière difficile donc pour l’industrie de la banque au Canada, qui subit de plein fouet le ralentissement marqué de l’économie canadienne et de son marché boursier.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques