A A A

La confiance des épargnants de Manuvie dans les placements augmente un peu

20 juillet 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’intérêt des Canadiens pour les placements a légèrement augmenté en juillet et a continué d’approcher son record des sept dernières années, selon un sondage national effectué pour la Financière Manuvie.

Comme l’indique le 34e sondage trimestriel, l’indice de confiance des épargnants Manuvie a gagné un point pour s’établir à +31, continuant ainsi d’avoisiner, pour un troisième trimestre consécutif, le plafond de 2001. Depuis son lancement en 1999, l’indice est demeuré positif, culminant à +35 au début de 2000.

« En général, les Canadiens demeurent confiants dans les placements à long terme, commente Paul Rooney, président et chef de la direction, Manuvie Canada. L’indice TSX continue de frôler des records, les marchés immobiliers canadiens restent vigoureux et l’économie, relativement stable. Les taux d’intérêt et la force du dollar canadien n’ont pas joué un rôle important dans les résultats du sondage. »

L’indice trimestriel indique le degré de confiance des Canadiens face à dix catégories et instruments de placement. Il repose sur le pourcentage des sondés qui jugent la période favorable ou très favorable aux placements, retranché du pourcentage de ceux qui pensent le contraire.

Le sondage révèle que cinq catégories et instruments de placement ont gagné du terrain par rapport au sondage précédent, tandis que cinq en ont perdu.

Pour un sixième trimestre consécutif, soit de mars 2006 jusqu’au plus récent sondage, les six catégories de placement et les quatre instruments de placement évalués chaque trimestre sont demeurés au moins égaux à dix.

Parmi les catégories de placement, l’immobilier locatif a affiché le plus fort gain par rapport au sondage trimestriel précédent, avec quatre points. Les placements à revenu fixe ont progressé de trois points, les actions, de deux, et les placements dans sa propre maison, d’un point. Les liquidités ont perdu cinq points et les fonds équilibrés, un point, reculant à +11 et +37 respectivement.

L’indice de confiance des épargnants Manuvie repose sur six catégories de placement :
– Au premier rang, les placements dans sa propre maison(rénovations ou remboursement de l’emprunt hypothécaire). Ils demeurent la catégorie préférée des Canadiens depuis 1999. L’indice a avancé d’un point pour s’établir à +56. Les personnes interrogées jugent, à 65 %, que le moment est propice ou très propice pour placer dans leur propre maison, alors que 9 % le jugent défavorable ou très défavorable.
– Les fonds équilibrés sont demeurés deuxièmes, diminuant d’un point pour atteindre +37. Parmi les sondés, 50 % considèrent le moment propice ou très propice pour placer dans ces produits, tandis que 13 % pensent le contraire.
– L’immobilier locatif a conservé la troisième place à +34, avec quatre points de plus, le plus fort gain du trimestre.
– Les placements à revenu fixe(incluant rentes et CPG)ont atteint +28, gagnant trois points.
– Après de faibles gains en septembre, en décembre et en mars, les actions ont gagné deux autres points en juin pour atteindre à +18. Des sondés, 38 % considèrent le moment comme étant propice ou très propice pour placer dans des actions, directement ou au moyen de fonds communs, 20 % croient l’inverse et 17 % le jugent comme ni favorable ni défavorable.
– Les liquidités(dont les comptes d’épargne)ont dégringolé de quatre points, reculant à +16 et préservant ainsi le titre de catégorie la moins recherchée par les épargnants.

L’indice de confiance repose aussi sur quatre instruments de placement :
– Les régimes enregistrés d’épargne-retraite : après avoir bondi de 16 points en décembre, ces instruments de placement, les préférés des Canadiens, ont fléchi de deux points en juin, reculant à +52. Afin de placer dans des REER, 64 % des sondés estiment le moment propice ou très propice, alors que 12 % le jugent défavorable ou très défavorable.
– Les régimes enregistrés d’épargne-études ont régressé de trois points, dégringolant à +41. Ici, 54 % des répondants jugent le moment propice pour placer dans des REEE, tandis que 13 % pensent le contraire.
– Après le sommet de +37 en décembre(gain de 14 points), les fonds communs ont enregistré un léger gain pour s’établir à +31. Parmi les répondants, 46 % jugent la période propice ou très propice pour placer dans des fonds communs, 15 % la trouvent défavorable ou très défavorable et 18 % la voient comme ni propice ni défavorable.
– Les fonds distincts, peut-être le moins bien compris des instruments de placement, ont décliné de deux points en juin, reculant à +19.

Le sondage a été effectué par Maritz Research auprès de 1 001 Canadiens adultes du 28 juin au 3 juillet 2007. La marge d’erreur est de +/-3 %, 19 fois sur 20.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000