A A A
Immobilier

La construction résidentielle a progressé en août

15 septembre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’activité de construction résidentielle s’est intensifiée en août au pays, alimentée par une hausse de 19,5 % dans le secteur du logement collectif, principalement en Ontario, selon les dernières données de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Le nombre annualisé d’unités dont la construction s’est mise en branle le mois dernier a atteint 216 924 d’un océan à l’autre (contre 193 253 unités en juillet), incluant 142 927 projets de logements collectifs urbains (119 478 en juillet).

FORTE ACTIVITÉ À TORONTO

Le nombre désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier de maisons individuelles en milieu urbain, lui, s’est accru de 1,4 % pour atteindre 58 385.

« La tendance des mises en chantier d’habitations est à la hausse, car elle est soutenue par une forte activité dans la catégorie des logements en copropriété à Toronto », précise l’économiste en chef de la SCHL, Bob Dugan.

LA SITUATION AU QUÉBEC…

Au Québec, la tendance des mises en chantier d’habitations dans les centres urbains s’est chiffrée à 32 187, comparativement à 30 108 en juillet.

Selon Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec, ce phénomène « est attribuable au segment des appartements et en particulier des résidences pour personnes âgées, dont la construction est à la hausse en anticipation de l’accélération prochaine du vieillissement de la population ».

Quant au nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier dans la Belle Province, il a été de 35 261, en légère baisse par rapport à celui de 36 826 enregistré le mois précédent.

ET À MONTRÉAL

À Montréal, le nombre de mises en chantier a atteint 17 038, toujours en août, contre 15 735 en juillet.

Cette situation haussière « s’explique notamment par le lancement de grands projets d’ensembles de logements locatifs au cours des mois précédents, précise David L’Heureux, chef analyste, Analyse de marché à la SCHL pour la région métropolitaine.

« Du côté des copropriétés, détaille-t-il, le ralentissement qu’on observe depuis le début de l’année s’est poursuivi durant le mois d’août en raison d’un marché de la revente relativement détendu ainsi que d’un stock élevé d’unités en copropriété invendues. »

De son côté, le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier a été de 13 582 unités, soit une baisse par rapport aux 25 670 enregistrées en juillet.

Les permis de bâtir en baisse au Québec

Dans un rapport distinct de celui de la SCHL, Statistique Canada fait état d’une hausse de 8,7 %, à cinq milliards de dollars, de la valeur des permis de bâtir du secteur résidentiel délivrés en juillet, ce qui fait suite à une progression de 16,7 % en juin.

Des augmentations ont été observées dans quatre provinces, l’Ontario et la Colombie-Britannique en tête, tandis que le Québec a enregistré la baisse la plus marquée en juillet, après avoir affiché une hausse de 39,9 % le mois d’avant.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.