A A A

La construction résidentielle canadienne rebondit en janvier

11 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

D’après l’enquête mensuelle de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d’habitations au Canada a augmenté de 184 700 à 222 700 entre décembre et janvier.

« La faiblesse exceptionnelle des taux hypothécaires, la forte croissance de l’emploi et du revenu et la grande confiance des consommateurs maintiennent les mises en chantier d’habitations à un niveau élevé, commente Bob Dugan, économiste en chef au Centre d’analyse de marché de la SCHL. En janvier, la construction résidentielle a retrouvé un rythme qui cadre davantage avec nos attentes, selon lesquelles le nombre total de mises en chantier atteindra 211 700 en 2008. Cela fera sept années de suite qu’il dépasse le cap des 200 000. »

En janvier, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier dans les centres urbains du Canada s’est accru de 25,2 % par rapport à décembre pour s’établir à 189 500. Il a grimpé de 64,1 % pour les logements collectifs, avec 108 000 habitations, et il a diminué de 4,8 % dans le segment des maisons individuelles, pour se situer à 81 500.

De plus, dans les centres urbains, le nombre désaisonnalisé annualisé des mises en chantier a crû dans quatre des cinq régions du pays : de 43,7 % en Ontario, de 22,4 % au Québec, de 19,4 % dans les Prairies et de 17,5 % en Colombie-Britannique. Toutefois, l’Atlantique a connu un recul de 17,4 %. En termes de logements collectifs, le nombre de constructions amorcées a augmenté dans toutes les régions sauf l’Atlantique. Du côté des maisons individuelles, il a régressé partout sauf au Québec et en Ontario.

Le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier dans les régions rurales du Canada est estimé à 33 200.

En chiffres réels, le nombre de nouveaux chantiers en milieu urbain et rural a été 11,1 % plus faible en janvier qu’à pareil mois en 2007. Dans les centres urbains, le fléchissement global est de 11,5 % : l’activité a reculé de 15,7 % pour les maisons individuelles et d’environ 8,9 % pour les logements collectifs.

Au Québec, la construction résidentielle a été plutôt stable en janvier 2008 : 2 353 habitations ont été mises en chantier, pratiquement le même nombre qu’au même mois un an plus tôt. L’enquête mensuelle révèle une croissance de plus de 20 % nouvelles habitations dans les régions métropolitaines de recensement (RMR) et un recul significatif (-80 %) du côté des plus petites agglomérations.

Dans les deux derniers cas, les mises en chantier de logements collectifs ont mené aux changements. « Si l’on tient compte de l’effet saisonnier, le bilan de janvier représente une progression du rythme de 22 % depuis le mois de décembre. Ceci n’a rien d’étonnant compte tenu du fait que le rythme était plutôt anémique dans les derniers mois de 2007 », déclare Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL.

Le nombre de maisons individuelles mises en chantier en janvier 2008 a bondi de 8 %, avec 644 nouvelles maisons, contre 598 au même moment l’année précédente. Les mises en chantier ont grimpé dans la même proportion dans les RMR, alors qu’elles ont monté dans quatre régions sur six. Pour les agglomérations de 50 000 à 100 000 habitants, 59 maisons individuelles ont été commencées, contre 67 en janvier 2007.

Les logements collectifs amorcés dans les centres urbains ont reculé de 2 % en janvier. En effet, ils ont augmenté de 1 709, contre 1 736 en janvier 2007. Cette stabilité apparente masquait toutefois deux dynamiques opposées : une croissance de 27 % des nouveaux chantiers dans les RMR (provenant de l’amorce de plusieurs chantiers de résidences pour aînés) ainsi qu’un important recul dans les agglomérations de 50 000 à 99 999 habitants.

Finalement, en janvier, dans les RMR, on observe une progression notable des mises en chantier d’habitations visant le marché des propriétaires (18 %) et des locataires (83 %), alors que les nouveaux chantiers de copropriétés se repliaient de 15 %.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000