A A A

La construction résidentielle s’accroît au Québec, mais diminue au Canada

10 août 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La construction résidentielle se porte bien au Québec, indique la Société canadienne d’hypothèques et de logement(SCHL). Au total, 3 154 logements de plus ont été dénombrés en juillet dans les centres urbains de 10 000 habitants et plus, une croissance de 13 % par rapport à juillet 2006. Cette augmentation a été particulièrement significative dans la région métropolitaine de recensement(RMR)de Saguenay(+68 %)et la région de Gatineau(+62 %), ainsi que dans les agglomérations de 50 000 à 99 999 habitants, où on a observé des hausses dépassant 35 %. Au Canada, au contraire, le nombre de mises en chantier d’habitations a faibli.

La construction de logements collectifs a progressé de 22 %(avec 1 709 nouveaux logements), presque six fois plus que pour les maisons individuelles(+4 %). Les hausses dans la région de Gatineau et dans les RMR de Saguenay et de Montréal ont compensé les reculs de 20 % et plus notés dans les autres RMR du Québec. Les mises en chantier de logements collectifs ont plus que doublé à Gatineau et bondi de 92 % à Saguenay, mais dans la RMR de Montréal, elles ne se sont haussées que de 18 %. Par ailleurs, dans les agglomérations de 50 000 à 99 999 habitants, un total de mises en chantier de logements collectifs ont plus que triplé, avec 157 nouveaux logements érigés en juillet dernier contre 47 en juillet 2006.

Bien que le segment des maisons individuelles aient crû plutôt modestement(1 445 contre 1 385, en juillet 2006), toutes les RMR, sauf Montréal, obtiennent des résultats beaucoup plus positifs qu’au provincial. L’essor de la construction dans les RMR de Saguenay(+37 %), de Québec(+26 %), de Gatineau(+17 %), de Sherbrooke(+17 %)et de Trois-Rivières(+11 %)dépasse de loin celui de l’ensemble du Québec(+4 %). La RMR de Montréal a, pour sa part, enregistré un gain similaire(+5 %). Quant aux agglomérations de 50 000 à 99 999 habitants, le nombre de maisons individuelles bâties a plus que triplé à Shawinigan(passant de 11 à 37), il s’est propulsé de 21 % à Granby et de 3 % à Drummondville. Cependant, Saint-Hyacinthe et Saint-Jean-sur-Richelieu ont connu des reculs respectifs de 33 % et de 13 %.

De janvier à juillet, les mises en chantier ont augmenté de 6 % dans la province(centres urbains de 10 000 habitants et plus)par rapport à l’année dernière, particulièrement en ce qui concerne les logements collectifs(+10 %), si on compare ce segment à celui des maisons individuelles(+2 %). Un total de 22 790 nouvelles habitations ont été recensées au Québec, dont 13 331 logements collectifs et 9 459 maisons individuelles.

En comparaison, à l’échelle du pays, la construction résidentielle est passée de 225 300 en juin, à 215 600 en juillet.

Au Canada, « le repli enregistré le mois dernier cadre avec nos prévisions, selon lesquelles le rythme de la construction résidentielle ralentira peu à peu, affirme Bob Dugan, économiste en chef au Centre d’analyse de marché de la SCHL. En effet, la demande de logements neufs fléchira en 2007 à cause de la montée des prix et de la légère hausse des taux hypothécaires. »

En juillet, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier dans les centres urbains du Canada a chuté de 5,7 % par rapport au mois précédent pour s’établir à 181 800. Il a diminué de 2,7 % pour les maisons individuelles et de 8,4 % pour les logements collectifs, atteignant 89 700 et 92 100 respectivement.

Le mois dernier, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d’habitations en milieu urbain n’a gagné du terrain que dans la région de l’Ontario(+4,6 %). Le Québec est arrivé au dernier rang avec un fléchissement de 12,8 %. Dans le segment des maisons individuelles, il a crû en Ontario(+2,8 %)et dans les provinces atlantiques(+6,4 %). Du côté des logements collectifs, il n’a augmenté qu’en Ontario, soit de 6,9 %.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000