A A A
Immobilier

La construction toujours à la hausse au Québec

14 octobre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’activité de construction résidentielle au Québec a continué à progresser en septembre, alimentée notamment par le dynamisme du secteur des logements collectifs, selon les dernières données de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Le nombre de mises en chantier d’habitations dans les centres urbains de la Belle Province se chiffrait à 35 486, comparativement à 32 477 en août.

« La tendance haussière s’est accélérée en raison du nombre important de chantiers d’appartements démarrés en septembre. Ces résultats sont en ligne avec nos prévisions d’un rebond d’activité en deuxième moitié d’année », commente Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, lui, se situait à 45 291 le mois dernier, en nette hausse par rapport à celui de 35 803 enregistré en août.

LA SITUATION AU CANADA

Toujours en septembre, le nombre de mises en chantier a été de 202 506 dans l’ensemble du pays, comparativement à 195 804 en août.

« La tendance se situe à son plus haut niveau depuis janvier 2013, en raison du lancement de grands ensembles de logements locatifs et de la vigueur continue de la construction de copropriétés », explique Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL.

En fait, précise-t-il, « elle dépasse le rythme annuel prévu de 190 000 nouveaux ménages », ce qui « met en évidence le besoin constant de bien gérer les stocks afin de réduire la quantité d’unités achevées, mais non écoulées ».

DIMINUTION EN ONTARIO

De son côté, le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé s’est situé à 230 701, en hausse par rapport à celui de 214 255 relevé au mois d’août.

Dans les centres urbains, ce nombre a augmenté de 7,7 % pour s’établir à 216 194. Il a affiché une progression de 10,5 % dans la catégorie des logements collectifs et de 0,8 % dans celle des maisons individuelles, pour se situer respectivement à 157 919 et à 58 275.

Globalement, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier en milieu urbain a augmenté au Québec, dans les Prairies, dans l’Atlantique et en Colombie-Britannique, mais il a diminué en Ontario.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.