A A A

La crise des liquidités durerait jusqu’en mars 2008

11 septembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

« Je crois que la situation sera très difficile au cours des prochains mois. Je n’ai jamais vu un problème semblable. L’oeil de la crise est au coeur de l’industrie des services financiers ».

Voilà ce qu’a déclaré Ed Clark, pdg de la Banque Toronto-Dominion, au cours d’une allocution prononcée mardi dernier à Toronto. Le banquier commentait ainsi la crise des liquidités qui a explosé aux États-Unis, avec les hypothèques à risque, avant de s’étendre au reste du monde industrialisé.

Selon le grand patron de la TD, cette crise pourrait durer jusqu’en mars 2008. À ses yeux, elle est causée par des institutions financières qui ont pris des risques qu’elles ont mal mesurés. Il a indiqué que les bouleversements qui ont frappé les marchés des capitaux ont été salutaires, car ils ont forcé l’industrie à mieux saisir les risques qu’elle court et à les calculer avec plus de précision.

Ed Clark a profité de son allocution pour passer en revue les activités de la Banque TD aux États-Unis. Il a mentionné que la TD avait repoussé un certain nombre d’acquisitions afin d’augmenter sa participation dans TD Banknorth, au Maine. Il a également réfuté les allégations de deux fonds de couverture qui accusent la TD de manigancer pour bloquer une possible fusion entre TD Ameritrade et E-Trade.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000