A A A
Argent

La dette à la consommation continue d’augmenter au pays

11 février 2014 | Rémi Maillard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le niveau d’endettement à la consommation des Canadiens continue d’augmenter, selon le dernier rapport d’Equifax Canada publié lundi.

Il est aujourd’hui supérieur à 1 400 milliards de dollars à l’échelle nationale.

Equifax indique que la dette à la consommation des ménages, excluant les hypothèques, a grimpé à 518,3 milliards à la fin du mois de novembre 2013. Soit une hausse de 4,2 % par rapport à celle enregistrée un an plus tôt.

Par ailleurs, la dette totale, incluant les hypothèques, continue elle aussi d’augmenter : +9,1 % en un an, pour atteindre 1 422 milliards.

Malgré cet accroissement de la dette, le taux national des retards a atteint un nouveau minimum record de 1,12 %, contre 1,19 % pour la même période en 2012.

Sur une base régionale, le Québec a le taux de défaillance le plus faible (0,98 %) sur les prêts non hypothécaires, alors que la région de l’Est affiche le taux le plus élevé (1,42 %).

« Dans la plupart des cas, les consommateurs et les prêteurs continuent d’être responsables quant à leur façon d’utiliser le crédit. En bref, les mensualités sont effectuées », se félicite Regina Malina, d’Equifax Canada.

Deux leviers poussent ces chiffres à la hausse, selon Equifax : les secteurs des prêts à tempérament et des cartes de crédit, qui augmentent respectivement de 11 % et de 5,9 % sur 12 mois.

Pour Cristian deRitis, directeur principal du Consumer Credit Economics pour Moody’s Analytics, ce chiffre de la dette à la consommation « semble dépasser l’entendement ». Cependant, relativise-t-il, « les ratios du service de la dette sont stables et indiquent que la plupart des ménages ont des revenus adéquats pour s’acquitter de leurs obligations ».

Selon l’analyste financier, « les tendances du crédit à la consommation devraient rester fermes tout au long de l’année, alors que l’économie américaine en expansion fait augmenter la demande des exportations canadiennes ».

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques