A A A

La Fed ne touche pas aux taux d’intérêt

17 septembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Réunie hier en pleine crise financière, la Réserve fédérale américaine (Fed) a décidé de laisser son principal taux d’intérêt inchangé à 2 %, même si elle constate que des tensions « significativement accrues » affectent les marchés.

Pour justifier sa décision, la Fed a rappelé qu’elle avait injecté dans la journée 50 milliards de dollars US supplémentaires dans le système financier américain pour tenter d’apaiser les tensions sur le crédit.

La banque centrale américaine a reconnu que la pression sur les marchés financiers a monté sérieusement et que le marché de l’emploi continue de montrer des signes de faiblesse. Elle s’inquiète du fait que les indicateurs de croissance demeurent négatifs, mais elle estime que les dernières baisses de taux d’intérêt, de même que les injections de liquidités dans le système, devraient relancer la croissance.

Quant à l’inflation, la Fed prévoit un ralentissement de la hausse des prix à la consommation à la fin de 2008 et en 2009.

Loading comments, please wait.