A A A

La Financière Manuvie écope de sa présence aux États-Unis

18 septembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’action de la Financière Manuvie a reculé de plus de 6 % hier, à Toronto. Elle a clôturé la séance à 33,76 $, en baisse de 2,24 $. Les investisseurs ont réagi négativement à l’annonce faite par Manuvie, mardi dans la soirée, à propos de ses placements dans trois sociétés américaines en mauvaise posture.

En effet, Manuvie a des investissements totalisant 810 millions de dollars US dans Lehman Brothers (395 millions), l’assureur AIG (374 millions) et la banque Washington Mutual. Essentiellement, il s’agit de placements à revenu fixe et de produits dérivés.

« Les titres en question font principalement partie d’éléments du portefeuille auxquels sont adossés des passifs, avec une incidence à hauteur d’environ 70 % sur les actionnaires », a indiqué Manuvie.

L’assureur prévoit inscrire une dépréciation d’actifs à son 3e trimestre de 2008. Le montant de cette charge n’a pas été précisé. Elle dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment le montant des recouvrements prévus et l’analyse actuarielle des flux de trésorerie qui sera effectuée au terme du trimestre, le 30 septembre 2008.

L’entreprise a tenu à rassurer ses actionnaires. « Globalement, ces montants représentent environ un demi de 1 % de notre actif de 164 milliards de dollars canadiens. Voulant éviter les risques inhérents à bon nombre d’autres secteurs du marché des capitaux, nous avons décidé d’investir dans des institutions financières perçues comme étant d’excellente réputation, modernes et bien réglementées. Bien que les événements aient pris une tournure extrêmement décevante, nous avons jusqu’à présent évité les problèmes les plus sérieux qui touchent les marchés du crédit, et notre dossier demeure exemplaire », a déclaré Donald Guloien, vice-président directeur principal et chef des placements.

Loading comments, please wait.