A A A

La hausse du dollar a stimulé une légère expansion de l’économie canadienne en octobre

24 décembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Selon les données de Statistique Canada, l’activité économique a progressé de 0,2 % en octobre, après avoir gagné 0,1 % en septembre. Ces hausses sont survenues dans le contexte de l’envolée du huard par rapport à la devise américaine lors de ces deux mois. Les industries produisant de biens, tout comme celles produisant des services, ont accru leurs activités. L’expansion des secteurs de la fabrication et du commerce de gros a stimulé la croissance, tandis que le repli de l’extraction minière l’a freinée. On a aussi noté des gains en finance et dans le commerce de détail, ainsi que des baisses en agriculture et en foresterie.

Le commerce de gros a bondi de 1,5 % en octobre, ce qui constitue le sixième mois consécutif en hausse.

Le secteur de la fabrication a aussi gagné du terrain en octobre. La production manufacturière a augmenté de 0,8 %, après deux mois de recul, surtout grâce à la production accrue de biens durables, basée en partie sur l’accroissement de la demande extérieure. Le secteur de la fabrication a fleuri dans un contexte d’appréciation du dollar canadien par rapport à son homologue américaine, soit de 5,1 % en octobre et de 3,2 % en septembre.

La production de biens durables (+1,5 %) a nettement compensé pour le fléchissement de la fabrication de biens non durables (-0,3 %). En outre, 11 des 21 grands groupes du secteur de la fabrication, représentant 74 % de l’ensemble de la valeur ajoutée manufacturière, ont progressé en octobre.

Le secteur de l’énergie, lui, a cédé 0,9 % de ses activités. En effet, l’industrie de l’extraction de gaz naturel et de pétrole a chuté de 1,8 % à cause d’importantes baisses dans l’Est du Canada dues à des problèmes de production. La production d’électricité et la distribution de gaz naturel ont progressé de 0,6 % et 3,7 %, respectivement.

La production du secteur minier, excluant le pétrole et le gaz, s’est repliée de 2,1 %. Les activités d’extraction de minerais métalliques (-1,5 %) et non métalliques (-2,9 %) ont glissé, mais le marché de soutien à l’extraction minière (dont l’exploration pétrolière et gazière), lui, a sauté de 3,5 %. De plus, la production industrielle (des mines, des services publics et des fabricants) a crû de 0,1 %.

Le commerce de détail s’est accru de 0,3 %, sous la poussée de l’activité des concessionnaires de voitures neuves, des stations-service, des magasins de matériaux de construction et de produits pour l’extérieur des maisons, ainsi que des pharmacies.

Par ailleurs, le secteur de la construction a faiblement progressé de 0,1 %. Puis, même si elles ont suivi une tendance généralement baissière dans les derniers mois, la revente de maisons s’est légèrement hissée en octobre, soit de 0,6 %. Quant à lui, le secteur de la foresterie (-0,5 %) a continué de subir les contrecoups d’un important conflit de travail qui s’est réglé vers la fin d’octobre.

Finalement, le secteur de la finance et des assurances a vu ses activités grimper de 0,5 %. La vigueur des transactions sur les marchés boursiers et le niveau élevé des ventes de fonds communs de placement ont stimulé le secteur. Cependant, les nouvelles émissions de titres ont baissé.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000