A A A
Épargne

La moitié des baby-boomers n’ont pas fini de payer leur maison

17 août 2011 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le plus important groupe démographique au pays, les baby-boomers, approche de l’âge de la retraite. Pourtant, près de la moitié d’entre eux n’ont pas fini de rembourser leur hypothèque. Cela peut être un problème dans la mesure où à cet âge, la priorité devrait être d’épargner pour la retraite.

Selon un sondage commandé par la Banque CIBC, 46 % des Canadiens âgés entre 45 à 64 ans travaillent encore à rembourser leur prêt hypothécaire. Parmi la tranche d’âge de 55 à 64 ans, la proportion de gens qui payent encore une hypothèque reste à 33 %.

« Alors que les baby-boomers approchent de la retraite, leur priorité doit être de gérer et d’éliminer leur dette de manière à pouvoir épargner davantage », souligne Colette Delaney, première vice-présidente à la Banque CIBC.« Le fait de rembourser votre prêt hypothécaire plus tôt permet de libérer des liquidités importantes chaque mois. Cela vous aide à épargner plus rapidement en vue de la retraite », ajoute Mme Delaney.

Les ménages semblent conscients que leur endettement pourrait les empêcher d’atteindre leurs objectifs. Parmi les baby-boomers interrogés qui ont déclaré être endettés d’une manière ou d’une autre, 42 % considèrent que leur endettement est un obstacle à l’atteinte de leurs objectifs financiers. Sur une note positive, 64 % des baby-boomers estiment faire des progrès satisfaisants pour ce qui est de rembourser leurs dettes.

Remboursements du capital
« Les personnes qui approchent de l’âge de la retraite devraient envisager certaines stratégies simples, comme des remboursements du capital de leur prêt hypothécaire ou la mise en œuvre d’un budget qui les aidera à garder le cap sur le remboursement de la dette et sur l’épargne », affirme Mme Delaney.

Selon le sondage, les baby-boomers qui ont des dettes ne prennent pas davantage de mesures pour rembourser leurs dettes que les groupes de Canadiens plus jeunes. Seulement 47 % des baby-boomers ont effectué au moins un remboursement forfaitaire sur leur dette, comparativement à 46 % des Canadiens, tout âge confondu. Une proportion de 44 % des baby-boomers considèrent qu’ils font des sacrifices pour mieux gérer leur dette, comparativement à 46 % de l’ensemble des répondants.

Le sondage a été réalisé au téléphone par la firme Harris/Decima en juillet, auprès de 2008 Canadiens, dont 890 sont  âgés entre 45 et 64 ans.

Loading comments, please wait.