A A A

La nouvelle Banque Dundee du Canada mise sur les conseillers

26 septembre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(26-09-2006)Avec sa nouvelle banque à charte fondée sur le modèle « sans succursale », le Groupe Financier Dundee veut élargir sa gamme de services offerts par les conseillers.

Un nouvel acteur veut s’implanter dans le marché des services bancaires au Canada : la Banque Dundee du Canada(BDC). Et la nouvelle venue compte sur les conseillers pour faire sa marque, annonce Marc St-Pierre. « On a fondé cette banque parce qu’il y avait une demande. En plus du système bancaire traditionnel, on peut offrir un potentiel de produits intéressants pour tous les conseillers. » Greg Reed, président et chef de la direction de la BDC, abonde dans le même sens. « Les conseillers servent au mieux les intérêts de leurs clients en leur proposant un large éventail de solutions qui leur permettra d’assurer leur indépendance financière ».

La BDC ne comptera donc pas de réseau de succursales ou d’accès direct en ligne comme certaines banques virtuelles le font, convient M. Saint-Pierre. «En plus d’obtenir de l’information et un bon taux, on pense que c’est important de s’asseoir avec son conseiller pour discuter de sa situation financière.»

C’est pourquoi la jeune institution veut devenir un partenaire des conseillers, pas un compétiteur. « Nous nous engageons à ne pas les concurrencer, précise Greg Reed à notre collègue d’Advisor.ca. Nous allons respecter la relation qu’ils ont avec leurs clients. Nous ne ferons pas de ventes-croisées et ne contacterons jamais leurs clients directement. »

Le produit « vedette » de la jeune institution est un compte d’épargne-placement ne comportant aucuns frais ni solde minimal ni de condition cachée. «Dans le passé, les gens ont souvent négligé la gestion à court terme. Aujourd’hui, la gestion de l’argent fait partie intégrante de la gestion du patrimoine des clients», explique Marc Saint-Pierre. A ssorti d’un taux de 3,85% dans le cadre de la série A et de 4,10% pour ce qui est de la série F, ils permettront d’obtenir un peu de croissance dans la partie « liquide » d’un portefeuille. Ils seront inscrits sur FundSERV

Des CPG et des prêts hypothécaires complètent actuellement l’offre de services que la BDC compte élargir prochainement : prêt REER et d’investissement, marges de crédit personnelle ainsi que des cartes de débit et de crédit.

En n’ayant pas un grand réseau de succursales et d’employés à soutenir, la BDC croit être en mesure d’offrir des taux et des prêts des plus concurrentiels. Et son statut de banque à charte canadienne fait en sorte que les clients sont couverts jusqu’à concurrence de 100 000 $ par la Société d’assurance-depôts du Canada. Pour consulter leur site, cliquez ici : Banque Dundee du Canada

Loading comments, please wait.